Ligue 1 Uber Eats 27e Journée

2 : 2

Sissoko (31')

Abdallah (88')

Moffi (5')

Ndayishimiye (71')

Compte-rendu

Frustrant pour le Gym (2-2)

L’OGC Nice et Nantes se sont quittés dos à dos lors de la 27e journée de L1 (2-2). Les Niçois ont été rejoints au score dans les derniers instants d’un match qu’ils ont dominé. Ils restent 7es du championnat avec 43 points. Moffi et Ndayishimiye sont les buteurs rouge et noir.

Quand Youssouf a surgi, le Gym pensait avoir fait le plus dur. Le plat du pied du "mur de Bujumbura" vint en effet offrir un écho comptable à une nette domination. Il ne restait que 20 minutes l'équipe continua à avancer, sûre de sa force. Mais Nantes a égalisé en fin de match grâce à une tête de Mostafa Mohamed à la 88e minute de jeu. Ce but entraîne un grand sentiment de frustration pour le Gym, car il est intervenu après une attaque des Niçois en supériorité numérique. Mais ces derniers perdirent le ballon dans les 30 mètres nantais et le contre fut terrible.

Les deux équipes se sont donc quittés sur un score de parité (2-2) et des sentiments bien différents. Avec ce match nul, Nice reste 7e de L1 avec 43 points, à trois unités de Lille (6e) et à quatre points de Rennes (5e).

En 3-4-3 au coup d’envoi

Trois jours après la victoire en Moldavie contre le Sheriff Tiraspol (1-0), Didier Digard procédait à 4 changements dans son 11 de départ : Alexis Beka Beka débutait pour la première fois comme piston droit, Melvin Bard comme piston gauche, Badredine Bouanani et Ross Barkley entraient en piste comme meneurs de jeu. Les 4 joueurs remplacèrent nurémériquement Jordan Lotomba, Ayoub Amraoui, Pablo Rosario et Gaëtan Laborde.

L’équipe fut placée en 3-4-3 et, petite friandise tactique, avec Barkley et Bouanani très axiaux et très proches l’un de l’autre. Ce choix de Didier Digard fut inspiré et payant : au lieu d’évoluer en infériorité numérique dans l’entrejeu, Nice joua à 4 contre 3. Ce qui déstabilisa grandement la sentinelle nantaise (Moutoussamy) et le 4-3-3 d’Antoine Kombouaré pendant les 25 premières minutes.

Moffi allume rapidement la mèche

Dès les premiers instants, les Aiglons montraient leurs intentions et se mettaient en évidence. Après une belle sortie de balle, Bouanani contrôlait un ballon de Barkley au milieu de terrain, plein axe, se projetait rapidement puis frappait du pied droit avant l’entrée de la surface, mais le cuir était détourné en corner par Lafont. (4’). Sur ce corner, parfaitement tiré par Barkley, Moffi s'imposait dans les airs, reprenait le ballon de la tête et ouvrait le score pour Nice (0-1, 5’). L’international nigérian inscrivait alors son troisième but sous les couleurs niçoises et son 15ème de la saison, dépassant ainsi son record de 2020-21 (14).

Bien entrés dans leur match, les Aiglons continuaient à pousser. Thuram lançait Moffi en profondeur qui faisait valoir ses qualités techniques, accélérait puis centrait, mais c’était contré en corner par la défense nantaise (7’). Sur chaque accélération et sur chaque incursion, des Niçois justes techniquement mettaient en difficulté les Canaris. Le centre puissant de Beka Beka était repoussé de la tête en corner alors que Bard arrivait à toute vitesse au second poteau (11’). Les premières frappes des Jaune et Vert, par l’intermédiaire de Chirivella (9’) et Simon (14’), n’inquiétaient pas les Azuréens. Bien en place tactiquement et frais physiquement, le Gym, avec un fort pourcentage de passes réussies, dominait ce début de match.

Nantes recolle au score avant de manquer un pénalty

Dans un stade à guichets fermés, les Nantais sortaient peu à peu la tête de l’eau et jetaient les premiers frissons dans la défense du Gym. Dans la surface, Moussa Sissoko armait une frappe qui partait dans le sens du but mais un tacle autoritaire de Youssouf Ndayishimiye contrait le ballon et permettait d'éloigner le danger (30’). Sissoko avait sonné la révolte nantaise. C’est également lui qui allait égaliser. L’international français reprenait à bout portant d'une tête piquée le coup franc de Blas et remettait les compteurs à zéro (1-1, 31’).

Deux minutes plus tard, l’arbitre désignait le point de penalty pour Nantes après un contact entre Dante et Centonze sur le côté droit de la surface. Contre le cours du jeu, Nantes avait l’occasion de passer devant les Niçois au tableau d’affichage, mais Blas trouvait la transversale du portier danois sur ce penalty (35’). Nice voyait les Nantais gagner plus de duels en cette fin de première période mais n’était globalement pas mis en danger, excepté sur le tir de Moutoussamy dont Schmeichel avait bien lu la trajectoire (44’). Les deux équipes rejoignaient alors les vestiaires sur un score de parité.

À la reprise, les Aiglons donnaient le ton. Barkley reprenait de volée dans la surface le centre en première intention de Bard mais Lafont captait le ballon (48’). L’Anglais se mettait de nouveau en évidence avec une frappe pied droit puissante qui filait juste au-dessus du cadre (52’) puis avec un coup franc à trente mètres du but arrêté par Lafont des deux mains (59’). Nice monopolisait le ballon en ce début de deuxième mi-temps et cherchait la solution pour inscrire le deuxième but, qui faillit venir sur un cafouillage dans la défense nantaise.

Youssouf Ndayishimiye double la mise pour le Gym…

Thuram récupèrait le ballon dans la surface après un bel enchaînement de Moffi et tirait au but, Lafont repoussait le ballon sur Centonze qui contrait le cuir sur la barre transversale. Quelques secondes après, Lafont détournait en corner une frappe à ras de terre au premier poteau de Boudaoui (59’). Après l’heure de jeu, Didier Digard lançait Ramsey, Laborde et Lotomba à place de Barkley, Bouanani et Beka Beka. Il fit évoluer son système en un 4-3-3 en faisant monter Youssouf Ndayishimiye au milieu, en sentinelle. Un choix payant.

L’apport des entrants – combiné au changement tactique -  ne tardait pas à se faire voir. Lotomba remisait d'une belle talonnade pour Laborde qui décalait Moffi. Le buteur nigérian tirait alors au but mais Lafont se couchait au sol pour arrêter le ballon (70’). À la réception d’une longue et sublime ouverture de Ramsey, Laborde accélérait et centrait pour Moffi qui contrôlait dos au but, dans la surface, puis passait en retrait à Youssouf Ndayishimiye. L'international burundais de 24 ans plaçait un tir du plat du pied droit sereinement, trompait Lafont et doublait la mise pour Nice (1-2, 71’).

… avant cette mauvaise 88’

Les Niçois, solides défensivement et inspirés offensivement, confisquaient le ballon et manquaient même d’alourdir le score. La tentative pied gauche de Thuram finissait sa couse hors du cadre (79’). Après un beau une-deux entre Boudaoui et Moffi, l'attaquant s'engouffrait dans la surface et frappait dans le petit filet extérieur (80’). Alors que Nice semblait se diriger vers la victoire, Mostafa Mohamed égalisait de la tête sur un centre de Joao Victor dans les derniers instants de la partie (2-2, 88’). Rageant pour le Gym, qui poursuit tout de même sa belle série d’invincibilité avec 11 matchs sans défaite (6 victoires et 4 nuls en L1, 1 en Coupe d'Europe).

Cap sur l'Europe

Jeudi prochain à 21h00, les Aiglons recevront le Sheriff Tiraspol à l’Allianz Riviera en 8e de finale retour de la Conference League, une semaine après la victoire du Gym en Moldavie (0-1).

Trois jours plus tard, les Rouge et Noir enchaîneront avec la réception du FC Lorient en L1 (le 19/03 à 15h00).


Diaporama

L'album du match à Nantes
12/53

Nantes 2-2 Nice

L'album du match à Nantes

Résumé vidéo

Nantes 2-2 Nice : le résumé
13/1

OGC Nice TV

Nantes 2-2 Nice : le résumé

Feuille de match

Ligue 1 Uber Eats • 27e Journée
12 mars 2023 15:00

À Nantes

Stade de la Beaujoire

Stade de la Beaujoire - Nantes
  • Lafont
  • Centonze
  • Hadjam
    Remplacement
  • Pallois
  • Andrei Girotto
  • Blas
  • Moutoussamy
    Remplacement Carton jaune
  • Sissoko
    But
  • Chirivella
    Remplacement
  • Simon
    Remplacement
  • Ganago
  • Schmeichel
  • Todibo
  • Dante
  • Ndayishimiye
    But
  • Bard
    Carton jaune
  • Beka Beka
    Remplacement
  • Boudaoui
    Remplacement
  • Thuram
    Remplacement
  • Moffi
    But
  • Bouanani
    Remplacement
  • Barkley
    Remplacement

Entraîneur
Antoine Kombouaré

Remplacements

  • 65'

    Abdallah

    Simon

  • 65'

    Mollet

    Chirivella

  • 81'

    Victor

    Hadjam

  • 82'

    Appuah

    Moutoussamy

Non-entrés en jeu

Castelletto Corchia Descamps Diaz

Entraîneur
Didier Digard

Remplacements

  • 63'

    Lotomba

    Beka Beka

  • 63'

    Laborde

    Bouanani

  • 63'

    Ramsey

    Barkley

  • 81'

    Amraoui

    Thuram

  • 81'

    Rosario

    Boudaoui

Non-entrés en jeu

Belahyane Brahimi Bulka Viti

Arbitre

Willy
Delajod

Willy Delajod

Discipline

Avertissements

Moutoussamy (29')

Expulsions

Discipline

Avertissements

Expulsions

Logo FC Nantes

Stats

Logo OGC Nice

Possession

45%
55%

Tirs

10
16

Tirs cadrés

3
8

Passes réussies

411
514

Hors-jeu

2
0

Fautes commises

9
11

Cartons jaunes

1
1

Cartons rouges

0
0