Ligue 1 Uber Eats 24e Journée

2 : 0

Toko-Ekambi (53')

Dembélé (8')

Compte-rendu

Le Gym trébuche à Lyon (2-0)

Trois jours après sa qualification dans le dernier carré de la Coupe de France face à Marseille, l'OGC Nice a été battu à Lyon lors de la 24ème journée de L1 (2-0). Logiquement, au regard du match compliqué traversé par les Aiglons et de la bonne prestation de leurs adversaires. 

Une affaire de pénalties

Le Gym n'avait plus perdu à l'extérieur depuis le 17 octobre et un voyage à Troyes. Le voilà qui, ce soir, a en plus concédé sa deuxième défaite de rang en L1, après celle de Clermont. En manque de jus, en manque d'idées, les Aiglons, brillants en Coupe de France, ont tiré la langue ce samedi, face à un adversaire de qualité.

Résumer la première période à une affaire de pénalties pourrait paraître réducteur, tant les Lyonnais ont affiché de la supériorité durant la première demi-heure de jeu. Pour autant, les pénalties peuvent incarner les balises des 45 premières minutes. Celui accordé à Lyon, dès l’entrame du match, tout d’abord, consécutif à une main de Kluivert, au duel avec Lukeba. Très sévère, pour ne pas dire généreux, et converti par Moussa Dembélé (8’), en deux fois, après un premier essai repoussé par Benitez, transformé par Paquetà, mais annulé pour une position illicite du Brésilien au départ du ballon.

Celui sur Khephren Thuram, à la 33’, qui ne fut pas sifflé alors que tout le monde y croyait. Au départ de l’action, un Justin Kluivert avec des jambes de feu, qui centra pour le n°19 du Gym, de nouveau aligné à gauche du 4-4-2 de Christophe Galtier (qui ne connut que 2 changements, Benitez et Lemina, par rapport au 11 qui débuta face à Marseille mercredi). En l’air, Thuram fut déséquilibré par Faivre, mais M. Millot resta de marbre, tout comme les arbitres chargés de l’assistance vidéo, alors que la faute semblait manifeste.

Voici pour les grands faits de jeu du premier acte. Pour évoquer les petits, ils tournèrent quasiment tous pour les Gones dans la première demi-heure, alignés en 4-2-3-1, avec leurs recrues (Ndombélé et Faivre) et leurs internationaux (Toko Ekambi, Paquetà) de retour. Plus mordants, plus frais, les hommes de Peter Bosz se procurèrent une foule d’occasions : une frappe de Ndombele au-dessus (15’), une transition éclair interrompue par Dante à 20 mètres de son but (18’), un centre au premier poteau de Faivre coupé par Todibo (23’), une parade de Benitez sur une frappe de Toko Ekambi (30’), une frappe d’Emerson détournée par Benitez (39’)... Cet enchaînement atteignit son paroxysme à la 40’, lorsque Thiago Mendes, aligné dans l’axe de la défense, crut doubler la mise d’une tête, après avoir giclé au premier poteau pour couper un corner de Faivre. Amine Gouiri sauva les siens, sur sa ligne, en repoussant l’essai de la tête. Et derrière, les 5 dernières minutes du premier acte prouvèrent qu’il y avait quand même des coups à jouer pour nos Aiglons.

Sur une ressortie de balle, Lemina secoua Paquetà au duel, déborda, centra pour Delort, qui préféra servir Gouiri plutôt que tenter sa chance, mais tomba sur un gros retour adverse (45’). Puis Kluivert, toujours difficile à contenir sur ses premiers appuis, servit Delort en profondeur, battu par la sortie de Lopes (46’). Si on ajoute à cela la première opportunité du match, à mettre à l’actif de Gouiri, également devancé par une sortie de Lopes après un ballon gratté par Schneiderlin dans les pieds de Caqueret, cela fit beaucoup pour un Gym malmené. Et l’on médita, au fond, les paroles du coach Galtier avant le match, qui loua le potentiel offensif de l’OL et mit en évidence les failles défensives qu’il entraîne.

Le Gym en manque de souffle

Pour en profiter, le Gym allait devoir en mettre plus. Dans tous les compartiments du jeu. Plus de justesse, plus de compacité défensive, plus de jus dans ses transitions. Il n'y parvint pas. Et comme à l’aller, il encaissa un deuxième but très tôt en seconde période, œuvre de Toko Ekambi, présent au deuxième poteau sur un ballon fuyant de Ndombele (2-0, 52’).

Dos au mur, coach Galtier tenta d’apporter du sang neuf avant l'heure de jeu, en lançant Brahimi et Rosario à la place de Lemina et Gouiri. Mais Lyon continua à pilonner le but niçois, vagues après vagues, minute après minute. 

Guessand et Lotomba succédèrent à Thuram et Daniliuc, avant la 65', avant que Claude-Maurice ne fasse son apparition. Mais cette fois, la magie n'opéra pas. Le Gym continua de filer du mauvais coton, mis en difficulté par la technique et la justesse des Rhodaniens. Au fil des minutes, il concéda moins d'occasions mais ne s'en procura plus beaucoup. A un quart d'heure du terme, Guessand plaça une tête, captée par Lopes, et dans la foulée Benitez remporta un duel devant Kadewere. Puis enleva une belle frappe de Paquetà à la fin du temps réglementaire.

Les Aiglons devront se relancer dimanche prochain, à l'occasion de la réception d'Angers (J25, coup d'envoi à 13h). 

Le classement avant la fin de la 24ème journée 

Le prochain match


Résumé vidéo

Le résumé de la rencontre
14/0

Lyon 2-0 Nice

Le résumé de la rencontre

Feuille de match

Ligue 1 Uber Eats • 24e Journée
12 février 2022 21:00

À Décines

Groupama Stadium
41974 spectateurs

Groupama Stadium - Décines
  • Anthony Lopes
  • Lukeba
  • Thiago Mendes
  • Emerson
    Remplacement
  • Dubois
  • Lucas Paquetá
  • Ndombele
    Remplacement
  • Toko Ekambi
    Remplacement But
  • Faivre
  • Caqueret
  • Dembele
    Remplacement But
  • Benítez
  • Bard
  • Dante
  • Todibo
    Carton jaune
  • Daniliuc
    Remplacement
  • Schneiderlin
  • Kluivert
    Remplacement
  • Thuram-Ulien
    Remplacement
  • Lemina
    Remplacement
  • Delort
  • Gouiri
    Remplacement

Entraîneur
Peter Bosz

Remplacements

  • 73'

    Aouar

    Dembélé

  • 73'

    Kadewere

    Toko-Ekambi

  • 90'

    Diomandé

    Ndombélé

  • 90'

    Silva Milagres

    Palmieri

Non-entrés en jeu

Pollersbeck Da Silva Gusto Keita Barcola

Entraîneur
Christophe Galtier

Remplacements

  • 59'

    Rosario

    Lemina

  • 59'

    Brahimi

    Gouiri

  • 64'

    Lotomba

    Daniliuc

  • 64'

    Guessand

    Thuram

  • 74'

    Claude-Maurice

    Kluivert

Non-entrés en jeu

Bulka Boudaoui Stengs Dolberg

Arbitre

Benoît
Millot

Benoît Millot

Discipline

Avertissements

Expulsions

Discipline

Avertissements

Todibo (50')

Expulsions

Logo Olympique Lyonnais

Stats

Logo OGC Nice

Possession

60%
40%

Tirs

12
1

Tirs cadrés

8
1

Passes réussies

614
372

Hors-jeu

3
0

Fautes commises

11
9

Cartons jaunes

0
1

Cartons rouges

0
0