Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Boudaoui, roi de Rennes – Nice (1-2)

Aiglon du match

27 février 2021

Boudaoui, roi de Rennes – Nice (1-2)

Sans surprise, Hicham Boudaoui est votre Aiglon Crédit Agricole du succès niçois à Rennes (2-1). Avec 75 % des voix, le milieu du Gym n’a pas laissé planer l'ombre d'un doute sur cette élection. Buteur, Amine Gouiri termine 2ème (15 % des suffrages) et Flavius Daniliuc clôt le podium (8%).

« Hicham a fait un match monstrueux ». Au sortir du succès azuréen, Adrian Ursea a résumé efficacement l’impression laissée par son n°28 sur la pelouse du Roazhon Park. Une pelouse où il a semblé être partout et où, à tête reposée, ce sentiment est conforté sur le papier.

Ce vendredi, Hicham livra un duel acharné à l’international français Eduardo Camavinga dans l’entrejeu, remporta ce « match dans le match », avec finesse et détermination, et entraîna tout le monde derrière lui. A l’aise au poste de sentinelle depuis le mois de janvier, ce fut à celui de relayeur qu’il rendit une superbe copie. De tous les bons coups offensifs, il alla d’abord provoquer, d’une feinte de frappe dévastatrice, le pénalty niçois, transformé par Gouiri.

Il lança ensuite bon nombre de mouvements offensifs, dont le plus dangereux aboutit à une frappe de Myziane sur le poteau. En une grosse heure de jeu, l’ancien du Paradou toucha 36 ballons, en récupéra 5 sans commettre aucune faute mais en en subissant 4. Il réussit, en outre, 85 % de ses transmissions.

Derrière Boudaoui se place Gouiri. Auteur de son 10ème but de la saison en L1 – sa 14ème réalisation toutes compétitions confondues -, Amine ne cessa jamais de bouger et de poser des soucis à la défense bretonne. S’il ne parvint à s’offrir un doublé, malgré plusieurs tentatives, il délivra un amour de coup franc, repris par Daniliuc, sur le but victorieux. Sa 6ème passe décisive de l’exercice (sa 5ème en L1).


Enfin Flavius Daniliuc ferme la marche. Aligné à un poste inhabituel de latéral droit, l'Autrichien de 19 ans fit le métier, avec application. Et dépassa sa fonction peu avant l’heure de jeu, en plaçant une tête somptueuse qui installa les Aiglons sur la voie du succès.