Ligue 1 Uber Eats 32e Journée

1 : 2

Cho (32')

Barcola (18')

Zague (23')

Compte-rendu

Le Gym valeureux mais battu par Paris (1-2)

Combatifs, les Aiglons ont tout donné mais se sont inclinés ce mercredi sur leur pelouse face au Paris Saint-Germain malgré un but de Mohamed-Ali Cho (1-2). Ils disputeront la Ligue Europa la saison prochaine.

L'OGC Nice est tombé les armes à la main. Battus (1-2) par le Paris Saint-Germain ce mercredi à l'occasion d'un match en retard de la 32e journée de Ligue 1, les Aiglons ont mis tous les ingrédients pour enflammer une Allianz Riviera déjà incandescente. Mais les hommes de Francesco Farioli ont trop manqué d'efficacité pour espérer faire tomber le champion de France. Dans un match qui aurait pu leur permettre de disputer une finale pour la qualification en Ligue des champions à Lille ce dimanche, les Rouge et Noir ont été poussés pendant 90 minutes par leurs supporters, omniprésents dès l'avant-match, où ils ont notamment déployé un sublime tifo. 

Avec un seul changement dans le onze, le remplacement d'Antoine Mendy par Jordan Lotomba, les Niçois sont partis fort, à l'image de l'énorme occasion de Khephren Thuram. Auteur d'une bonne récupération dans les pieds de Warren Zaïre-Emery, le milieu s'est projeté dans la surface avant de croiser une frappe venue mourir sur le poteau gauche d'Arnau Tenas (5e). Pressing, intensité, état d'esprit... Dante et les siens ont tenté d'emballer la rencontre d'entrée. Avant d'être douchés par le froid réalisme parisien. Suite à une séquence de relances courtes partie des pieds de Marcin Bułka, Lotomba a été contré par Bradely Barcola. Après un relais avec Fabian Ruiz, le jeune ailier n'a pas tremblé pour ajuster le dernier rempart polonais et punir le Gym (0-1, 18e). Une sanction suivie d'un deuxième coup de massue quelques instants plus tard, avec un nouveau débordement de Barcola, intenable sur son flanc gauche. Le centre en retrait de l'international espoirs français a été parfaitement exploité par Yoram Zague au second poteau pour doubler la mise (0-2, 23e). 

CHO A RALLUMÉ LA FLAMME

Assurés de terminer dans le top 5 et galvanisés par l'envie d'aller chercher encore plus haut à deux journées de la fin, les Aiglons n'ont pas abdiqué. Toujours portés par leur énorme pressing, ces derniers ont rallumé la flamme grâce à Mohamed-Ali Cho peu après la demi-heure de jeu. Placé très haut, Dante a gratté un ballon à l'entrée de la surface, permettant à Jeremie Boga de percuter avant de servir son ailier droit. Du gauche, le renfort hivernal du Gym n'a pas tremblé pour réduire l'écart et inscrire son premier but à l'Allianz Riviera (1-2, 32e). 

En pleine bourre, les locaux ont manqué plusieurs occasions d'égaliser en fin de première période, d'abord par Boga. Véritable accélérateur de particules, le champion d'Afrique s'est appuyé sur Morgan Sanson puis Terem Moffi avant de se présenter face à Tenas, vigilant pour boucher son angle (36e). C'est ensuite Sanson qui a manqué de réalisme, frappant au-dessus après une bonne récupération de Lotomba dans les 30 mètres parisiens (45e). 

Les efforts du gym n'ont pas payé 

Moins rythmé, le second acte a vu les hommes de Luis Enrique beaucoup plus contrôler le jeu, faisant tourner dans leur camp sans s'exposer. Cette situation n'a pas empêché le Gym de continuer son entreprise de pressing, à l'image d'un Pablo Rosario au four et au moulin pour récupérer les ballons. Principal danger offensif niçois ce mercredi, Boga n'a, de son côté, jamais cessé de tenter, de déborder, d'accélèrer, sans toutefois trouver le cadre, comme sur cette frappe dévisée dans la surface (60e). Entré en jeu, Gaëtan Laborde a également mis la main à la pâte, harcelant Tenas dans ses 5,50, avant que Boudaoui ne récupère et ne le serve. Malheureusement, la frappe du numéro 24 a été sortie par le portier parisien (72e).

Mais ses efforts, comme ceux de ses partenaires, n'ont pas été récompensés et l'affaire s'est encore plus corsée lorsque Melvin Bard a écopé d'un carton rouge après avoir fauché Barcola, qui partait en contre-attaque à toute vitesse (75e). En infériorité numérique, les Aiglons ont continué à attaquer, à l'image de la tête d'Hicham Boudaoui (84e) et de la demi-volée smashée d'Evann Guessand (86e). En vain. 

Conséquence de ce revers : le Gym ne pourra désormais plus accrocher le top 4, et se voit donc officiellement qualifié pour la Ligue Europa en 2024/2025. Mais la saison n'est pas finie. J-C Todibo et les siens se déplaceront à Pierre Mauroy pour y défier le LOSC ce dimanche (21h) avec la volonté de terminer leur bel exercice sur une bonne note.


Hugo Rondet

Diaporama

Nice 1-2 Paris en photos
17/51

Album

Nice 1-2 Paris en photos

Feuille de match

Ligue 1 Uber Eats • 32e Journée
15 mai 2024 21:00

À Nice

Allianz Riviera
33818 spectateurs

Allianz Riviera - Nice
  • Bulka
  • Bard
    Carton rouge
  • Todibo
  • Dante
  • Lotomba
    Remplacement
  • Thuram
    Remplacement
  • Sanson
    Remplacement
  • Rosario
    Carton jaune
  • Moffi
    Remplacement
  • Cho
    Remplacement But
  • Boga
  • Tenas
  • Zague
    Carton jaune But
  • Skriniar
  • Beraldo
    Carton jaune
  • Marquinhos
    Carton jaune
  • Vitinha
  • Zaïre-Emery
  • Ruiz
    Remplacement
  • Gonçalo Ramos
    Remplacement
  • Lee Kang-In
    Remplacement
  • Barcola
    But

Entraîneur
Francesco Farioli

Remplacements

  • 58'

    Mendy

    Lotomba

  • 58'

    Laborde

    Cho

  • 67'

    Boudaoui

    Sanson

  • 67'

    Guessand

    Moffi

  • 82'

    Perraud

    Thuram

Non-entrés en jeu

Dupé Ndayishimiye Claude-Maurice Balde

Entraîneur
Luis Enrique

Remplacements

  • 71'

    Mayulu

    Kang-in

  • 71'

    Asensio

    Ramos

  • 84'

    Soler

    Ruiz

Non-entrés en jeu

Donnarumma Letellier Mukiele Pereira Ugarte Mbappé

Arbitre

Ruddy
Buquet

Ruddy Buquet

Discipline

Avertissements

Rosario (90')

Expulsions

Bard (75')

Discipline

Avertissements

Zague (20') Beraldo (27') Marquinhos (33')

Expulsions

Logo OGC Nice

Stats

Logo Paris Saint Germain

Possession

36%
64%

Tirs

12
11

Tirs cadrés

4
4

Passes réussies

344
644

Hors-jeu

0
0

Fautes commises

13
10

Cartons jaunes

1
3

Cartons rouges

1
0