Europa Conference League Barrage retour

2 : 0

Beka Beka (114')

Claude-Maurice (26')

Compte-rendu

Le Gym arrache sa qualification au bout de la nuit ! (2-0)

L'OGC Nice a réalisé sans aucun doute son plus grand match de ce début de saison. Exceptionnel de bout en bout, solidaire, et époustouflant, il a battu le Maccabi Tel-Aviv, ce jeudi soir en barrage retour d'Europa League Conference, après prolongations (2-0). Il disputera la phase de groupes !

Ce Gym-là est incroyable ! Mené 1-0 après la première manche, une semaine plus tôt, l'OGC Nice devait gagner contre le Maccabi Tel-Aviv ce jeudi soir, en barrage retour d'Europa Conference League pour voir la phase de groupes. Il l'a fait avec la manière, et du caractère dans une Allianz Riviera exceptionnelle, au bout de la nuit. Lucien Favre avait « l'intuition » que son groupe allait se qualifier. Il a réussi à le faire en gagnant (2-0) au bout du suspense !

ACM signe son retour

Retenir les leçons du match aller pour aller chercher la qualification. C'était l'objectif de ce jeudi soir à l'Allianz Riviera. C'était d'abord aligner une équipe capable de faire la différence pour Lucien Favre. Une semaine après la bonne première mi-temps de son groupe au Bloomfield Stadium, le Suisse a procédé à un seul changement dans son onze de départ. L'ancien Lorientais Alexis Claude-Maurice était titularisé pour la première fois de la saison en match officiel, à la place Calvin Stengs. La première titularisation d'ACM depuis Strasbourg, au mois de mai 2021, où il s'était blessé gravement au ménisque. 

Retenir les leçons du match aller, c'était aussi bénéficier du public. Comme les Israëliens à Tel-Aviv, les joueurs de l'OGC Nice ont pu compter dès le début du match sur 20 000 supporters chauffés à blanc par la présentation de la dernière recrue en date, Nicolas Pépé. Les chants se sont faits entendre d'entrée. Les huées tombées des tribunes à chaque ballon touché par le Maccabi Tel-Aviv montraient la marche à suivre pour le 11 rouge et noir. Et puis, à chaque avancée vers le but gardé par Daniel Peretz, c'est le souffle de tout un stade qui se faisait sentir au sein de l'Allianz Riviera.

Comme jeudi dernier, les Aiglons ont pris le contrôle du ballon dès l'entame. Positionnés en 4-2-3-1 avec la paire Thuram-Lemina en soutien de Claude-Maurice, Ramsey et Ilie, ils se sont montrés de suite dangereux, par l'intermédiaire de l'ex-international U21 français. Sa frappe est passée au-dessus (2'), elle a montré le chemin que devait emprunter le Gym pour décrocher sa place en phase de groupe d'Europa Conference League. Alors, il a continué, il a pressé, il a joué, dans l'axe comme sur les côtés, jusqu'à trouver la faille. Lucien Favre avait demandé davantage de centres en veille de match, face à la presse. Il a été écouté. Rares Ilie s'y est d'abord essayé, mais le ballon était trop proche du but pour qu'Andy Delort puisse inquiéter Daniel Peretz (21'). Cinq minutes plus tard, Khephren Thuram tente sa chance, toujours de la droite. Cette fois, la passe est parfaite pour Claude-Maurice qui place une tête piquée. Ça fait mouche (1-0, 26'). Le 7ème but avec le Gym du n°10.

Sûr de ses forces dans cet excellent début, l'OGC Nice continue son travail de sape. Portés par un "qui ne saute pas" des grands soirs, les Azuréens continuent de pousser. Ramsey voit d'abord son tir dévié. Avant la grosse occasion pour Andy Delort. L'attaquant bénéficie d'une passe en retrait mal ajustée d'un défenseur israélien. Le numéro 7 dribble le gardien du Maccabi, mais ce dernier revient pour ralentir la course du ballon et permettre à son défenseur de dégager devant sa cage (32'). Dominateur et joueur, le Gym parvient aux vestiaires avec un avantage d'un but.

Manque d'efficacité

C'est en seconde période que les Israéliens avaient marqué l'unique but du match, le 18 août à domicile. Le Gym le savait. Alors, cette fois, il a continué à jouer. D'autant que, pour ce match retour, la défense amène sa (grosse) pierre à l'édifice. Khephren Thuram en profite. Souvent cherché dans l'entrejeu, il fait parler sa technique pour apporter le danger dans la surface. Dans son élan, c'est tout le collectif qui tente sa chance, à l'instar de Delort, puis Bard côté gauche (50', 52'). En face, cette fois, le groupe de Vladimir Ivic ne peut pas compter sur ses supporters. Il ne se montre que très rarement dangereux face à des Aiglons convaincus et convaincants. À l'approche de la fin du temps réglementaire, ils sont nombreux à obtenir une tentative. Mais ni Delort (63', 68'), ni Todibo (76'), ni Dante (86') n'arrivent à inquiéter Peretz. La plus belle opportunité vient d'un Thuram étincelant. Sur un centre de Delort de la droite, le n°19 reprend en demi-volée au 2ème poteau. Sa frappe file en lucarne, mais le gardien israélien réaliser un parade exceptionnelle (83') !

La chance est passée dans le temps réglementaire pour les hommes de Lucien Favre. Ils vont en prolongations sur un score de 1-0.

Carton rouge et tour de magie

D'entrée, Stengs voit son tir s'envoler (94') pour montrer que le Gym veut faire la différence pendant les 30 minutes supplémentaires. Sans réelle opportunité, mais pas sans envie, à l'image d'Amine Gouiri qui va au duel dans la surface. Il touche l'adversaire et concède un coup-franc... qui entraîne un deuxième carton jaune sévère. Le numéro 11 de l'OGC Nice est expulsé (100') à vingt minutes du terme. Le Maccabi en profite dès l'entame de la deuxième mi-temps de la prolongation. Oscar Gloukh obtient la meilleure opportunité israélienne. Son tir puissant trouve la barre de Schmeichel (107').

Recroquevillés pendant 8 minutes sur leur but, les Niçois attendent leur nouvelle chance. Ils le méritent trop après autant d'efforts. Les Israéliens n'ont rien de plus, bloqués par le bloc rouge et noir. Pour éviter la terrible séance de pénalties, l'OGC Nice se révolte contre l'injustice et un adversaire qui a encore de l'espoir. Il tente tout pour s'en sortir par le jeu, sans balancer. Jusqu'à ce qu'Alexis Beka Beka trouve la lumière. Le milieu, rentré quelques instants plus tôt à la place d'un Thuram, se défait de deux adversaires côté gauche. Il se place sur son pied droit et déclenche un tir croisé hors normes ! Poteau rentrant ! Le Gym mène 2-0 (114') ! L'Allianz Riviera explose sur cet exploit alors que tous, remplaçants compris, se massent sur le buteur. Il ne reste plus qu'à garder la cage de Schmeichel inviolée.

L'OGC Nice a retenu la leçon. Il met le pied où il faut pour ne pas commettre de faute bête ou laisser l'espace de trop. Devant un public survolté, les joueurs de Lucien Favre tiennent. Ils s'imposent 2-0 et libèrent plus de 20 000 âmes aux anges après une telle prestation.

L'OGC Nice sera présent ce vendredi au tirage au sort de la phase de groupes à Istanbul, et s'assure 6 matchs européens supplémentaires. En attendant le derby contre Marseille qui arrive dimanche. Que c'est bon !


Tom Mollaret

Diaporama

L'album de la qualif'
26/0

Photos

L'album de la qualif'

Résumé vidéo

OGC Nice 2-0 Maccabi Tel-Aviv : Résumé vidéo
26/0

Conference League

OGC Nice 2-0 Maccabi Tel-Aviv : Résumé vidéo

Feuille de match

Europa Conference League • Barrage retour
25 août 2022 20:00

À Nice

Allianz Riviera
20117 spectateurs

Allianz Riviera - Nice

Entraîneur
Lucien Favre

Remplacements

  • 77'

    Gouiri

    Claude-Maurice

  • 77'

    Stengs

    Ilie

  • 90'

    Rosario

    Lemina

  • 90'

    Brahimi

    Delort

  • 106'

    Beka Beka

    Thuram

  • 120'

    Lotomba

    Atal

Non-entrés en jeu

Boulhendi Bulka Daniliuc Bouanani Viti Mendy

Entraîneur
Vladimir Ivic

Remplacements

  • 64'

    Zahavi

    Perica

  • 79'

    Gloukh

    Kanichowsky

  • 106'

    Kandil

    Geraldes

Non-entrés en jeu

Nachmias Van Overeem Kuwas Parfait Tenenbaum Rikan Piven Peretz Hozez

Arbitre

Sascha
Stegemann

Sascha Stegemann

Discipline

Avertissements

Gouiri (80') Gouiri (100') Dante (100') Ramsey (102') Bard (108') Thuram (120')

Expulsions

Gouiri (100')

Discipline

Avertissements

Kanichowsky (23') Glazer (102')

Expulsions