Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Avec Villetard et Courel, le Gym boucle son recrutement

Féminines

13 août 2020

Avec Villetard et Courel, le Gym boucle son recrutement

La section féminine de l'OGC Nice boucle son recrutement estival avec les arrivées de ses 7e et 8e renforts Charlotte Villetard et Élise Courel.

Après avoir solidifié sa base arrière avec les arrivées d'Anaïs Chareyron et Melissa Godart, étoffé son milieu de terrain avec les signatures de Morgane De Seixas et Juliane Gathrat, et dynamisé son attaque grâce à la venue de Sarah Palacin et Ines Koré, le Gym accueille deux nouvelles joueuses offensives. Originaires de région parisienne, Charlotte Villetard et Élise Courel évoluaient toutes les 2 au VGA Saint-Maur-des-Fossés (D2) avant que le Covid-19 ne vienne donner le coup de sifflet final de l'exercice 2019-20.

Villetard à toute vitesse 

Ancienne joueuse de tennis de haut niveau, Charlotte Villetard a troqué la petite balle jaune pour le ballon rond à l'âge de 16 ans. Repérée par le Paris FC, la jeune attaquante a effectuée sa formation au sein du club installé en D1, avant d'être prêtée à Saint-Maur l'hiver dernier. « J'ai tout de suite accroché au projet niçois », explique la jeune fille (20 ans) qui conciliera football et études de commerce à Nice. « Charlotte peut évoluer sur les ailes, commente Matthieu Esposito, son nouvel entraîneur. Elle est très rapide et dispose d'une belle frappe de balle ».

Courel, en mode 9 et demi

Également attaquante, Élise Courel (24 ans) présente un profil différent : « Très technique, elle est capable de décrocher et de participer au jeu, à la manière d'un 9 et demi », explique Esposito au sujet de la joueuse formée au PSG et passée par Aurillac (D2) et Soyaux (D1) avant le VGA. « On a accroché direct avec Matthieu. Le projet est intéressant, et je retrouve beaucoup de filles que je connaissais », commente Élise Courel, qui a déjà marqué lors de son premier match amical (victoire 4-1 face à Montauban dimanche 2 août).

« Un visage plus conquérant »

« On boucle le mercato avec un effectif de 24 joueuses et avec tous les postes pratiquement doublés, apprécie Esposito. Nous n'avions pas assez marqué la saison passée, décrypte l’entraîneur azuréen. Avec 4 recrues aux avant-postes, on espère présenter un visage plus conquérant ». Samedi, les Niçoises se rendront à Isola pour affronter l'AS Monaco (R1) en amical. L'occasion de monter en puissance pour le groupe rouge et noir, à moins d'un mois de la reprise de la D2 (à Mérignac le 6 septembre). « On a vraiment un bon groupe. Les recrues amènent toute leur expérience et les joueuses déjà présentes les années passées hissent leur niveau. Les filles savent faire la part des choses entre l'amusement hors du terrain et le sérieux à l'entraînement. L'osmose est là, et c'est très appréciable », conclut le coach rouge et noir.

F.H.