Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Blog #2 : Le premier mois de Lisa

Féminines

12 octobre 2019

Blog #2 : Le premier mois de Lisa

Il y a un peu plus d'un mois, les Niçoises s'apprêtaient à jouer le tout premier match de leur histoire en Division 2. Depuis, les joueuses de Matthieu Esposito ont essuyé 4 revers en autant de sorties. Première buteuse du Gym au niveau national, Lisa Secci* nous plonge au cœur d'un groupe qui ne baisse pas la tête et poursuit le travail. Le blog des féminines, épisode 2. 

« La Division 2, c’était historique pour le club. Nous avions des fourmis dans les jambes rien qu’à l’idée de goûter à ce nouveau championnat. Mais la découverte fut un peu compliquée car le niveau reste tout de même très élevé par rapport à ce que nous avions rencontré auparavant.

Pour ma part, je savais un peu à quoi m’attendre étant donné que j'avais déjà joué en D2, mais franchement, je ne pensais pas que le championnat serait aussi relevé. Ce ne sont pas les mêmes matchs en termes d’exigence, d’intensité, de motivation et de concentration.

Les premières sorties

Nous avons débuté contre l’un des plus gros calibres, un sérieux prétendant à la montée : Le Havre, en repensant forcément au barrage perdu en 2018. Nous savions que les Havraises étaient très fortes et que la partie allait être dure. Le coach a davantage insisté sur la solidarité et l’état d’esprit pendant la causerie d’avant-match. Nous avons encaissé une lourde défaite (5-0), ce qui a aussi été le cas lors de la 2e journée de compétition (Saint-Étienne 8-0 Nice)

Je n’ai pas participé à ces deux premiers matchs, mais commencer l'exercice par ces deux grosses cylindrées n’était vraiment pas évident, surtout à l’extérieur. Peut-être que nous avons été un peu impressionnées par nos adversaires. Ces revers nous ont mis un coup derrière la tête. Ils nous ont aussi soudées. Ce début de saison nous pousse à travailler ensemble et nous servira dans notre quête du maintien. 

La première à la maison

Puis est venu notre premier match à domicile de la saison. Chez nous, nous nous étions quittées sur une note positive (victoire 1-0 au barrage aller contre l'AS Châtenoy-le-Royal, ndlr), nous aurions aimé réaliser quelque chose d’historique devant nos familles et nos supporters. Cependant, il nous a manqué de la rigueur défensive face à Thonon-Évian (0-5). Nous avons concédé deux buts lors du premier quart d’heure, tout est devenu compliqué.

Ce que nous produisons en match ne reflète absolument pas ce que nous proposons à l’entraînement. Nous bossons très dur, c’est vraiment dommage que pour l'instant, nous n’arrivions pas à appliquer nos exercices en compétition officielle. Nous devons montrer plus de concentration et de vigilance dans le jeu pour aller chercher quelque chose de positif ! 

Les deux premiers buts

Et justement, nous avons débloqué notre compteur de buts lors de la partie suivante ! J’ai égalisé, puis réduit le score contre Yzeure (4-2). Cela m’a fait plaisir et nous a soulagées, même si le plus important, c'est le groupe. Nous aurions pu obtenir un meilleur résultat, nous avons perdu, donc mon doublé passe après la déception. Notre apprentissage prend un peu plus de temps que celui des autres formations.

Malgré ces défaites et ce début compliqué, nous gardons le sourire et nous avons envie d’avancer. Le coach nous a laissé quelques jours de repos au cours de cette mini-trêve, ce qui nous a permis de nous ressourcer et de faire le point. Nous savons de quoi nous sommes capables et nous espérons qu’un déclic se produira contre Grenoble (ce dimanche à 13h, ndlr) pour aller chercher, pourquoi pas, notre premier succès de la saison ! »

*Milieu de terrain, Lisa Secci a commencé le football à l’âge de 15 à Monteux (D2) avant de rejoindre le FAMF (anciennement nommé Celtic de Marseille, D2), puis le Gym en 2015. La jeune femme (26 ans) est titulaire d’un bac pro secrétariat et travaille comme factrice à La Poste.

Cliquez ici pour lire (ou relire) le premier chapitre du blog des féminines, conté par Catherine Szynal.