Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Un vent de jeunesse

Formation

29 mai 2019

Un vent de jeunesse

Dans la lignée de ses prédécesseurs, Patrick Vieira a misé sur la jeunesse durant la saison tout récemment conclue. En effet, parmi les 31 Aiglons utilisés par l'entraîneur azuréen, 10 sont nés après le 1er janvier 1999. Focus.

Malang Sarr, toujours en avance

Nommé Espoir de la saison par les supporters, Malang Sarr fait presque figure d'ancien, avec ses 99 matchs en pro (82 apparitions en championnat, 2 buts). Pur produit niçois et porte-étendard de cette « génération 99 », le défenseur se hisse même sur le podium des Aiglons les plus utilisés de l’exercice dernièrement achevé, à seulement 20 ans. Sa régularité détonne également au niveau hexagonal puisqu'il est le joueur né après le 1er janvier 1999 ayant disputé le plus de matchs en Ligue 1 cette saison (35).

6 premiers pas

Nommé capitaine à Saint-Étienne (3-0 lors de la 37e journée), Sarr a d'ailleurs montré la marche à suivre à ses benjamins. Si Ganago (auteur de 3 buts depuis ses débuts en septembre 2017), Myziane et Mahou comptaient déjà du temps de jeu en pro, Pelmard, SylvestreDiaby-Fadiga, Jaziri, Brazão (plus jeune joueur à disputer un match dans les 5 grands championnats européens en 2018-19 à l'âge de 16 ans et 3 mois - lors de la 33e journée de L1 face à Caen, défaite 0-1) et Wade ont, quant à eux, été lancés dans le grand bain par le coach Vieira.

La stat' :

À égalité avec le voisin monégasque, aucune autre équipe des 5 grands championnats européens n’a montré autant d’éléments nés après le 1er janvier 1999 dans l’élite, édition 2018-19, que l’OGC Nice (9 : Diaby-Fadiga, Ganago, Jaziri, Myziane, Brazão, Pelmard, Sarr, Sylvestre et Wade).

Contrairement à ses homologues, Mahou n’a, lui, pas joué en Ligue 1 lors de cette année footballistique, mais en Coupe de la Ligue (1/8e de finale contre l’EA Guingamp, 0-0, puis défaite 1-3 aux tirs au but)