Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Pélican, Wade : nouveaux visages

Formation

13 février 2019

Pélican, Wade : nouveaux visages

Face à Lyon, deux jeunes Aiglons montés du centre de formation ont eu l’occasion de disputer leur premières minutes en L1 : Maxime Pélican et Paul Wade.

Après Eddy Sylvestre, Patrick Vieira a lancé dans le grand bain deux autres pensionnaires de la pépinière rouge et noir. Un baptême dans la lumière, un dimanche soir, face à Lyon, 8e de finaliste de la Ligue des Champions, où il fallait être costaud, sous peine de se noyer dès les premières foulées. Au diapason du groupe, les jeunes Aiglons ont fait front.

Maxime Pélican (20 ans) fut le premier à enter en piste. Arrivé cet été en provenance de Toulouse, l’attaquant de la N2, sacré champion d’Europe U17 en 2015 avec l’équipe de France, a pu croquer dans une grosse demi-heure, en lieu et place de Myziane.

A son actif, 11 ballons touchés, 3 passes et 1 tacle.

L'avis de Patrick Vieira : « Maxime peut jouer n°9 ou sur un côté. C'est un très gros travailleur qui possède un super état d'esprit  et une grosse personnalité. Ce n'est pas facile, pour un premier match, de rentrer contre Lyon. Il s'est montré très discipliné et s'est battu pour l'équipe, c'est bien pour nous. Il doit continuer comme ça »

« Regarder autour d'eux pour apprendre le haut niveau »

Paul Wade (18 ans) a, pour sa part, succédé à Allan Saint-Maximin, à 10 grosses minutes de la fin.

Lancé à la 83’, le capitaine des U19 du Gym, né à Cagnes-sur-mer en l'an 2000 et également apparu en N2 cette saison, a défendu la victoire avec énergie. Il a touché 5 ballons pour ses premières minutes dans l’élite.

L'avis de Patrick Vieira : « Normalement, Paul évolue dans l'axe. Il a beaucoup de mobilité, est très technique, aime jouer vers l'avant. Comme Maxime, il est entré en jeu quand l'équipe était sous pression et il a été discipliné. C'est une bonne expérience pour eux. Maintenant, pour l'un comme pour l'autre, il faut continuer à travailler et regarder les joueurs autour d'eux, afin d'apprendre vraiment ce qu'est le haut niveau »