Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Simon Pouplin prolongé

Mercato

15 juin 2015

Simon Pouplin prolongé

Sérieux et appliqué tout au long de la saison, convainquant et performant lorsqu’il fut aligné dans les buts, Simon Pouplin reste à Nice. Le portier, arrivé au précédent mercato estival pour une saison, est aujourd'hui prolongé par le Gym.

Le marché des transferts est ouvert depuis moins d’une semaine, et pourtant les officialisations s’enchaînent à l’OGC Nice. Tout l’inverse d’un hasard. Tout simplement le résultat d’un travail de fond accompli en interne ces derniers mois quand la lumière des projecteurs pointait vers le terrain, et dont les fruits sont aujourd’hui cueillis dès les premiers jours du mercato. Trois signatures (Ben Arfa, Seri, et aujourd’hui Pouplin), un accord de principe (Le Marchand), et des contrats pour les jeunes Aiglons (Koziello et Albert), le cap sur 2015-16 est mis de manière significative. Une série de faits qui s’alignent sur  l’intervention publique du Président Rivère, dès la fin du championnat.

Au contraire d’Hatem Ben Arfa et de Jean-Mickaël Seri, la troisième signature niçoise de l’intersaison a déjà porté le maillot rouge et noir. Elle est davantage à lire sous le signe de la continuité. De la satisfaction apportée. Et de l’envie commune de prolonger l’aventure.

« Après une première année de transition et de découverte du club et de son environnement, j’avais envie de continuer sur le long terme. Pour me sentir bien dans un club, deux critères entrent en ligne de compte : que l’on ait envie que je sois là, et également qu’il y ait un projet intéressant sur le plan sportif. Je suis donc très heureux de prolonger l’aventure, et d’apporter ma pierre à l’édifice », nous a-t-il déclaré.

Simon Pouplin, le « gentleman ganté » (lire son portrait), était arrivé avec humilité personnelle et ambition sportive au mois d'août 2014. Conscient du rôle confié, et prêt à répondre présent quand la situation l’exigerait.

Le portier trentenaire n'a pas tardé à faire l'unanimité, dans le vestiaire, sur le terrain et en dehors. Appliqué quand il n'était pas aligné, l'ancien Sochalien a parfaitement « relevé le gant » lorsque Claude Puel a fait appel à lui, se montrant performant dans ses sorties comme sur sa ligne, et diffusant une sérénité appréciable.

Particulièrement en vue au printemps, où ses prestations à Lyon et Reims (entre autres) marquèrent les esprits, (lui offrant même le titre honorifique d'Aiglon du mois d'avril, attribué par les supporters), le Rennais de formation n'a malheureusement pas pu participer à la fin de parcours des Azuréens. Sa blessure aux quadriceps, qui l’empêchera de finir la saison et figera son compteur personnel à 8 matchs de L1 et 1 de Coupe de la Ligue, appartient au passé. L’OGC Nice et Pouplin ne se quitteront pas là-dessus. Son avenir sera bien Niçois.