Hugo
Lloris

FR

Gardien

Aiglon de 1997 à 2008

79

matchs

0

but
Date de Naissance 26 décembre 1986
Lieu de Naissance Nice (France)
Poste Gardien
Pied fort Gauche
Club formateur Nice

Biographie


Hugo Lloris

Lorsqu’il s’est présenté avec la Coupe du monde, au balcon de la mairie, face à la foule ; lorsqu’il est repassé saluer l’ensemble des salariés du Gym dans la foulée, personne n’est parvenu à masquer son émotion. Ni les anonymes, ni ses proches, ni ceux qui le suivent depuis tant d’années, ni ceux qui l’ont vu grandir. En cet été 2018, Hugo Lloris est revenu aux sources pour célébrer son titre de champion du monde, faisant la fierté de son pays, de sa ville et du Gym.

Un club où il a débuté, où il s’est affirmé et où, très vite, les gens se sont aperçus qu’il était quelqu’un de différent. Enfant de Nice-Nord, Hugo est un chat. Un monstre sur sa ligne et, plus largement, un monstre dans les bois. Tête bien faite, il arrive au Gym après avoir débuté au Cédac Cimiez et y brûle toutes les étapes.

Avec la génération 86 des Aiglons, d’abord, il décroche le titre de champion de France des moins de 18 ans (en 2004), première ligne de son palmarès. Puis le titre de Champion d’Europe avec l’équipe de France des moins de 19 ans en 2005. Fred Antonetti lance en pro le phénomène lors de l’exercice 2005-06, qui restera malgré tout un douloureux souvenir, en raison de la finale de la Coupe de la Ligue perdue contre Nancy (2-1).

En deux saisons et demie avec l’équipe fanion des Aiglons, Hugo prend part à 79 rencontres (toutes compétitions confondues). Assez pour être élu en tête du 11 des légendes du club. A l’été 2008, il quitte Nice pour Lyon. Champion de France avec l’OL, il enchaîne 5 saisons au top, s’impose comme le meilleur gardien du championnat, puis du pays. Il devient le titulaire indiscutable des Bleus, puis leur capitaine à partir de 2010. A l’été 2012, il quitte l’OL pour Tottenham, avec qui il dispute la finale de la Ligue des Champions 2019 (perdue 0-2 contre Liverpool).

En équipe de France, enfin, il finit par entrer dans la légende. Quart de finaliste de la Coupe du Monde 2014 au Brésil (où les Bleus s’inclinent contre l’Allemagne), finaliste de l’Euro 2016 (défaite en finale contre le Portugal), il devient champion du monde en Russie en 2018, 20 ans après le premier succès mondial français. Brassard au bras, Hugo succès de Didier Deschamps et lève le trophée, ce qui déclenche la liesse de son pays.

A ce jour, il est le 2e Bleu le plus capé de l’histoire derrière Lilian Thuram. Il est, en outre, le joueur qui a porté le plus de fois le brassard de capitaine en équipe de France.

Hugo Lloris La fierté d'une ville