Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Le Gym et le Point Rose toujours main dans la main

Europe

21 octobre 2020

Le Gym et le Point Rose toujours main dans la main

Jeudi, les Aiglons évolueront en blanc à Leverkusen. Avec évidemment des touches de rouge et de noir… mais aussi un petit « Point Rose ». Comme lors des précédentes campagnes européennes, le logo de cette association (membre du programme citoyen du club depuis 2015/2016) sera floqué au dos des tuniques niçoises, sous le numéro des joueurs.

« C’est un petit point dans le monde de l'UEFA, mais c'est une aide immense pour toutes les familles qui vivent le grand malheur de perdre un enfant », salue Nathalie Paoli, qui a fondé l’association après la disparition de sa fille Carla-Marie.

« Le 10 octobre 2015, nous lancions « Le Point rose ». Et l’été suivant, l'OGC Nice nous proposait dans le cadre de sa politique citoyenne d’apposer ce point rose sur le dos du maillot en coupe d’Europe, comme le permet l'UEFA. Cette visibilité exceptionnelle offerte à notre jeune association et le soutien médiatique apporté par le club et son gardien Yoan Cardinale, qui a accepté d’en être le parrain, a permis de faire connaître notre association et, à des dizaines de familles endeuillées, de nous contacter », explique Nathalie Paoli.

« C’est ça la puissance du football. Permettre d'offrir par ses compétitions de la joie, du partage et de l’émotion. Mais aussi permettre d'aider ceux qui en ont besoin, par sa puissance médiatique. Et quelle plus belle médiatisation que celle des compétitions européennes de football. Merci aux dirigeants de l'OGC Nice de nous offrir ce bonheur ».

Pour en savoir plus sur Le point rose, rendez-vous sur la page facebook de l'association, sur instagram et sur son site web.

 

La symbolique du "Point rose"

​Au commencement de sa maladie, Carla-Marie écrivit à 9 ans l’histoire touchante du "Petit Chaperon rose" dans laquelle elle s’identifiait à un point rose détonnant dans un monde bleu où elle vécut très heureuse. 

Le Point rose c’est ce qui rend le bleu plus bleu, plus beau, plus profond.

Après avoir illuminé la vie de ses parents et de ses proches, Carla-Marie est aujourd’hui le Point Rose que l'association veut mettre sur le « i » du verbe aimer, pour tous les enfants en soins palliatifs.