Accueil Site officiel de l'OGC Nice

3 nouveaux renforts pour les Niçoises !

Mercato (D2F)

13 juillet 2020

3 nouveaux renforts pour les Niçoises !

La section féminine enregistre le recrutement de 3 nouvelles recrues : Juliane Gathrat, Melissa Godart et Ines Koré. Ces trois joueuses rompues au haut niveau viendront renforcer la colonne vertébrale d’un 11 rouge et noir qui aborde 2020-21 avec de nouvelles ambitions.

Après avoir accueilli Sarah Palacin, Anaïs Chareyron et Morgane De Seixas, le Gym continue donc d’étoffer son effectif. 

Mélissa GodarT en Leader

La base arrière sera consolidée avec Mélissa Godart, qui se présente sur la Côte d’Azur avec un solide C.V. Capitaine du FC Metz, l’ex-internationale U19 a 7 saisons de D1 dans les jambes. Capable d’évoluer au milieu de terrain, elle devrait « renforcer la charnière centrale » selon Matthieu Esposito. L’entraîneur niçois poursuit : « Mélissa va nous apporter toute son expérience. Elle a aussi un beau gabarit, ce qui ouvre d’autres possibilités ». « Je suivais l’évolution du club depuis l’été 2019 », explique l’ex-Messine, convaincue : « je connaissais pas mal de filles, et j’ai vu qu’il y allait avoir beaucoup de qualité dans cette équipe. J'espère apporter mon leadership ».

Juliane Gathrat, la relayeuse

Au milieu de terrain, c’est Juliane Gathrat (23 ans) qui vient renforcer le contingent niçois. Après une saison à Nantes, l’ex-Girondine a été convaincue par Matthieu Esposito : « Le projet présenté m’a inspiré confiance. C’était à la fois ambitieux et réaliste. On va grandir étape par étape. Je connaissais déjà Mélissa (Godard) et Sarah (Palacin) que j’avais côtoyées en Equipe de France ». « Elle va jouer au poste de relayeur, décrit Esposito. Mais je peux aussi la faire jouer plus bas ».

Ines Koré, un nouveau profil 

Enfin, Ines Koré viendra apporter « un style de jeu différent aux avant-postes ». « Elle a un profil particulier, qui pourra nous amener à faire évoluer notre manière de jouer : elle possède un beau gabarit et est capable de décrocher pour participer à la construction », se réjouit l’entraîneur azuréen. Âgée de 28 ans, Koré rejoint la plus belle ville du monde après 2 saisons à Orléans (D2). « J’avais failli venir lors de la trêve hivernale, raconte la joueuse qui a goûté à l'élite avec Saint-Maur et Issy. J’ai envie de relever ce beau challenge. Je suis impatiente de jouer sous mes nouvelles couleurs ! », sourit-elle.

Avec 4 départ et 6 arrivées, la section féminine aborde l'exercice 2020-21 avec sérénité. « On reprend l'entraînement mercredi », explique le coach, qui a programmé une préparation « plus longue que les précédentes. On va monter crescendo. On attaque la saison à 22 joueuses, avec une équipe beaucoup plus compétitive. On a l'ambition de s'installer dans le haut de tableau. C'est un nouveau projet, avec un nouveau groupe. On a hâte d'y être »

F.H.