Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Que deviens-tu, la Selecioun ?

6 ans après le sacre

30 juin 2020

Que deviens-tu, la Selecioun ?

En juin 2014 la Selecioun soulevait la première Coupe du Monde de la conIFA de l’histoire ! 6 ans après son titre mondial, cette équipe composée exclusivement de joueurs nés sur le territoire de l’ancien Comté de Nice poursuit son projet et sa structuration avec, en ligne de mire l’Euro 2021. État des lieux.

L’histoire n’aurait pas pu mieux commencer. Parrainée par les anciens Aiglons Hugo Lloris et Alexy Bosetti, la Countea de Nissa Football Association se donne pour mission de promouvoir le football, la culture et l’identité niçoises. Une vocation brillamment remplie dès ses premiers moments d’existence. En juin 2014, la sélection, invitée de dernière minute à la Coupe du Monde de la conIFA, s’organise dans la précipitation mais portée par un engouement certain et un amour inconditionnel pour Nice et sa culture. L’équipe se monte en un mois et demi et s’engage dans un long voyage pour la Laponie suédoise. Partie de la Promenade des Anglais, clairsemée d’une cinquantaine de Niçois venus chanter leur soutien - dont Jean-Pierre Rivère, venu en supporter - la délégation rejoint d’abord Milan en bus avant de rallier Copenhague par les airs puis Östersund après 14 heures sur la route et une étape manquée dans la capitale danoise pour cause… d’hôtel fantôme !

Accueillis en héros

Un périple qui forge l’équipe et unit ses hommes. Fraîchement créée, elle devient championne du monde « des petites nations » après être venue à bout de l’Île de Man en finale (0-0, 5 tab à 3), au terme d’un marathon de 5 matchs en 7 jours !

L’épopée éveille les curiosités et la fierté du peuple nissart, toujours plus nombreux à se réunir sur la Prom’ à chacune des rencontres de sa Selecioun. Jusqu’au point d’orgue : plusieurs centaines de personnes assistent à la diffusion de la finale au Palais Nikaia. À son retour, la délégation est accueillie avec chaleur par son peuple, qui lui réserve une réception triomphale dans un aéroport rougi par les lueurs des fumigènes. En août, c’est au tour de l’Allianz Riviera d’offrir une ovation emplie de fierté à ses champions du monde, avec un tour d'honneur organisé avant Nice-Toulouse.

À l'Allianz pour la bonne cause

La belle aventure de ne sera pas éphémère. Elle se poursuit en 2015 avec une finale à l'Euro. Deux années plus tard, le groupe de potes se retrouve de nouveau à l'Allianz Riviera. Crampons aux pieds, ils participent à l'événement solidaire organisé en faveur des victimes de l'attentat du 14 juillet 2016. Devant 17 000 personnes, Franck Delerue et ses partenaires dominent l'AS Cannes (2-0), en lever de rideau d'un match entre les anciennes gloires des équipes de France et d'Italie.

6 années après leur sacre, les héros de la Jämtkraft Arena ont pris des trajectoires différentes. La plupart ont poursuivi leur carrière en amateur, tandis que Malik Tchokounté a connu l'ascension la plus fulgurante, l'attaquant évoluant désormais chez les pros (aujourd'hui au SM Caen, l'attaquant cumule 28 matchs de L1 et 53 de L2). Pour d'autres, comme Eric Cubillier, ancien du Gym, et capitaine en Suède, les crampons ont été raccrochés. 

L’EURO 2021 à l’horizon

Toujours aux mains de Frédéric Gioria et Jean-Philippe Mattio, sélectionneurs depuis son origine, l’équipe du Comté a connu depuis des épisodes plus contrastés mais n’a jamais cessé d’évoluer. Dans le souci de préparer l’avenir, une section Espoirs réservée aux joueurs de 21 ans et moins a été mise sur pieds l’année dernière.

Contrainte de se retirer de l’Euro 2019 - 4 ans après avoir atteint la finale de l’édition 2015 - l’équipe a assisté, impuissante, à l’annulation de la Coupe du Monde 2020 en raison de l’épidémie de Covid-19. Deux épisodes qui n’ont pas brisé la volonté de ses protagonistes de poursuivre l’aventure.

De grosses échéances s’annoncent, à commencer par l’Euro 2021. Pour ce rendez-vous continental, la Selecioun pourra compter sur plusieurs éléments d’expérience. Franck Delerue (31 ans), aujourd’hui au Racing Club de Grasse et meilleur buteur de l’Euro 2015 (5 buts) ainsi que son coéquipier Herman Ako (26 ans), désigné meilleur joueur de la compétition continentale seront de la partie. Tout comme le buteur Malik Tchokounté (31 ans) et les anciens Rouge et Noir Anthony Scaramozzino (35 ans), qui vient de rallier le Pau FC, promu en Ligue 2, et Alexy Bosetti, aujourd'hui âgé de 27 ans.

Une nouvelle occasion pour ces enfants du Païs de porter haut les couleurs de leur Comté.

Michel Saad