Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Du temps de jeu et des nouvelles têtes

Nice 0-0 Lausanne

11 octobre 2019

Du temps de jeu et des nouvelles têtes

Ce vendredi, l'OGC Nice et le FC Lausanne-Sport se sont neutralisés à l'occasion d'une opposition amicale en pleine trêve internationale (0-0).

La physionomie

Les Niçois imprimèrent un haut pressing d’emblée, empêchant l'actuel leader de Challenge League (D2 suisse) de ressortir le ballon. Claude-Maurice (1') et Danilo (12') placèrent les premières banderilles, mais la frappe de l'ex-Lorientais ne trouva pas le cadre, quand celle du Brésilien manqua de puissance pour inquiéter Diaw. On retrouva les deux hommes sur un coup franc aux abords de la zone de vérité. Le n°18 trouva la tête de Danilo aux 6 mètres, mais le cuir passa au-dessus de la transversale (13').

De l'autre côté, la défense niçoise ne laissa que peu d'espaces à la meilleure attaque de Challenge League (26 réalisations en 10 matchs), avec notamment les jeunes Assoumani et Fargeas très appliqués aux côtés des patrons Dante et Malang Sarr.

Après un but refusé pour hors-jeu à Oliveira (20'), un bel arrêt devant ce même ailier suisse (31'), et un sauvetage d'Assoumani sur Koura (44'), Clémentia passa une première période tranquille dans les buts. 

Entrés à la mi-temps (voir par ailleurs), Pierret et Mahou tentèrent de dynamiser cette rencontre fermée. Mais, hormis un coup franc de Danilo (53') et un tir croisé de Gameiro (74'), les hommes de Patrick Vieira n'inquiétèrent pas Diaw.

Le rythme baissa d'un ton en fin de partie, avec l'entrée de plusieurs éléments - le Gym termina la partie avec un 11 composé uniquement de joueurs issus du centre de formation -, ce qui n'empêcha pas les Lausannois de pousser. Les joueurs de Giorgio Contini furent tout proches de trouver la faille, mais la tête de Dominguez passa juste au-dessus de la transversale (89').

Au terme d'une opposition qui aura permis de donner du temps de jeu aux éléments en manque de rythme, et offert la possibilité aux jeunes pousses de se montrer, le Gym et le LS se quittèrent sur un score de parité. En bons amis.

Les choix de Patrick Vieira 

À l'image des neuf premières sorties en Ligue 1 Conforama, le coach Vieira opta pour un 4-3-3 contre le FC Lausanne-Sport. Avec un 11 rajeuni par de nobmreux éléments de la réserve.

Clémentia, titulaire à deux reprises en début de saison 2019-20, garda la cage niçoise devant la charnière Assoumani - Dante. Fargeas (20 ans) et Sarr évoluèrent sur les côtés de la défense.

Le trio Lusamba - Tameze - Danilo articula le milieu de terrain.

Myziane se trouva à la pointe de l'attaque, épaulé par Brazão et Claude-Maurice dans les couloirs.

À la pause, le milieu Pierret (19 ans) et l'attaquant Mahou (20 ans) remplacèrent respectivement Lusamba et Brazão. Dante et Claude-Maurice cédèrent, eux, leur place après l'heure de jeu en faveur de Prso (18 ans) et Gameiro (20). Sarr s'installa alors dans l'axe, tandis que le fils de l'ex-international croate se plaça sur la gauche de la défense.

Trois autres jeunes du centre de formation se montrèrent au cours de la deuxième période : Paul Wade, Jawad Dramé et Thomas Valtriani, suppléant Danilo, Tameze et Myziane.

À noter que Patrick Vieira avait laissé Benitez, Burner, Lees-Melou et Cyprien au repos, tandis que les internationaux et les joueurs en soins ou en phase de réathlétisation ne figuraient pas sur la feuille de match.

S.F. (Photos : A.D.)

À Nice, Allianz Riviera,
OGC Nice 0-0 FC Lausanne-Sport (0-0 à la mi-temps)

Opposition amicale - 11/10/2019

Huis-clos

OGC Nice : Clémentia - Fargeas, Assoumani, Dante (cap., 64' Prso), Sarr - Lusamba (45' Pierret), Tameze (72' Wade), Danilo (72' Dramé) - Brazão (45' Mahou), Myziane (87' Valtriani), Claude-Maurice (64' Gameiro).

FC Lausanne-Sport : Diaw - Baddy Dega, Monteiro (66' Loosli), Nanizayamo, Gétaz (cap.) - Puertas, Cabral (66' Dominguez), Pasche (60' Geissmann) - Koura (66' Silva), Oliveira, Turkes (45' Schmidt).