Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Vieira : « En pleine préparation »

Après Nice 1-3 Thoune (amical)

13 juillet 2019

Vieira : « En pleine préparation »

Dans le bus menant les Aiglons vers Genève, d'où ils décolleront dans la soirée pour Nice, Patrick Vieira a livré son analyse du match amical face au FC Thoune (défaite 1-3), et plus largement du début de la préparation estivale.

Coach, quel bilan tirez-vous de cette rencontre ?
Nous avons souffert sur le plan physique lors de ce match, disputé dans des conditions difficiles. Il faut retenir que nous avons encore beaucoup de choses à améliorer. Nous sommes tombés contre une équipe beaucoup plus prête que nous, car ils reprennent leur championnat samedi. Mais au niveau de la qualité du jeu, nous aurions pu faire beaucoup mieux. Nous devons jouer plus simple, pour essayer de déséquilibrer l’adversaire. Nous avons pu constater nos manques sur ces deux premiers matchs.

Vous avez utilisé 23 joueurs lors de cette rencontre.
C’était prévu pour ces deux premiers matchs. Nous sommes en pleine préparation et les joueurs ne sont pas encore prêts à jouer 90 minutes. C’est aussi pour ça que nous avons pris beaucoup de jeunes joueurs, qui méritent de jouer avec le groupe professionnel. Ce qui est bien, c’est que nous sortons de deux semaines où je suis vraiment content de notre niveau physique, technique et tactique, même s’il reste encore beaucoup de travail à accomplir.

« Thuram a une grande soif d'apprendre »

Vous avez notamment lancé Khephren Thuram en seconde période.
C’est un joueur d’avenir, mais il peut mettre beaucoup de pression sur les joueurs qui jouent au même poste. C’est un jeune avec beaucoup de qualités et une grande soif d’apprendre et de progresser. A nous de le mettre dans les meilleures conditions pour lui permettre de progresser et de challenger ceux qui sont en place.

Souhaitez-vous ajouter quelque chose pour conclure ?
Oui, je tiens à souligner l’état d’esprit des jeunes joueurs qui sont avec nous depuis le début de la préparation, comme Eddy Sylvestre et Pedro Brazão, qui travaillent très bien. Ils sont en train de progresser. Je veux leur tirer mon chapeau car malgré le gros travail physique ils n’ont pas baissé les bras. La qualité ne suffit pas, il faut aussi montrer de la personnalité. Et ceux qui ont eu la chance de jouer l’ont démontré aujourd’hui.

F.H.