Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Déjà dans le ton

Nice 3-2 PSV

7 juillet 2019

Déjà dans le ton

Lors de leur premier match de préparation, les Niçois ont dominé le PSV Eindhoven ce dimanche (3-2), au terme d'une prestation aboutie.

La physionomie

Plus avancés dans leur préparation - ils disputeront le 2e tour de qualification de Champions League les 23 et 30 juillet prochains face au FC Bâle -, les Néerlandais attaquèrent la rencontre tambour battant. Costauds dans les duels, parfois à la limite, les hommes de Mark Van Bommel prirent logiquement l'avantage dès la 11e minute, un tir croisé de Lammers venant trouver le petit filet de Clémentia (1-0).

Mais les Aiglons, qui n'ont repris l'entraînement que lundi dernier, montèrent progressivement en régime. D'abord dominés, ils procédèrent en contres, avant de trouver la faille à la 37e minute de jeu. Bien décalé par Cissé, Lees-Melou adressa une passe lumineuse dans le dos de la défense batave, que Sacko se chargea de convertir en but (1-1).

Dans un registre plus lointain, mais tout aussi esthétique, Boscagli lança Saint-Maximin en profondeur. Avec un contrôle aérien suivi d'un petit extérieur à ras de terre, la fusée niçoise permit au Gym de prendre les devants à la pause. 

Malgré les 5 changements opérés par Patrick Vieira à la pause (voir ci-dessous), le Gym ne relâcha pas son emprise. Les Niçois - qui étrénnaient leur maillot gris - alourdirent l'addition, sur corner. Trouvé par un centre millimétré de Boscagli, Coly ne laissa aucune chance à Zoet (3-1, 62e).

Equilibrée, la dernière demi-heure s'acheva par un ultime but du PSV, juste avant le coup de sifflet final (3-2, 92e).

Après une journée de repos bien méritée, les Rouge et Noir reprendront l'entraînement ce mardi, à Divonne. Ils achèveront leur stage par un 2e test, ce samedi face aux Suisses du FC Thoune (à 17h).

Les choix du coach Vieira

Pour ce premier match de la préparation, Patrick Vieira décida de lancer Yannis Clémentia dans les buts, derrière une défense composée d'Andy Pelmard à droite, Ibrahim Cissé et Olivier Boscagli dans l'axe, et Racine Coly à gauche. Au milieu du 4-3-3, on retrouvait Pierre Lees-Melou, Adrien Tameze et Rémi Walter. Ignatius Ganago, Ihsan Sacko et Allan Saint-Maximin formaient le trio d'attaque.

Le coach niçois s'est passé de nombreux éléments présents au stage à Divonne-les-Bains. Ainsi, Benitez, Boulhendi, Lloris, Dante, Hérelle, Burner, Cyprien, Lusamba et Thuram ne figuraient pas sur la feuille de match. 

A la pause, le coach lança Cardinale, Perraud, Danilo, Brazão, et Le Bihan et fit souffler Clémentia, Cissé, Walter, Saint-Maximin, et Ganago. Sylvestre, Wade, Gameiro et Myziane firent également leur apparition lors de la dernière demi-heure de jeu.

A Vevey, F.H.

A Vevey (Suisse), stade de Copet
OGC Nice 3-2 PSV Eindovhen (2-1 à la mi-temps)

Match amical - 07/07/2019

1200 spectateurs

Buts : Sacko (37'), Saint-Maximin (42') et Coly (62') pour Nice ; Lammers (11'), Piroe (90+2') pour le PSV.

OGC Nice (11 de départ) : Clementia - Pelmard, Cissé, Boscagli, Coly - Tameze, Lees-Melou, Walter - Saint-Maximin, Ganago, Sacko.

PSV (11 de départ) : Zoet, Dumfries, Luckassen, Viergever, Theunissen, Rosario, Lammers, Hendrix, Bergwijn, Malen, Gakpo