Accueil Site officiel de l'OGC Nice

1 sprint, 8 coureurs

Fin de saison

16 avril 2019

1 sprint, 8 coureurs

Le sprint est lancé, avec des enjeux à tous les niveaux. Pour le Gym, il s’agit de viser le 1er quart du classement. Le quart pour l’Europe. Avec qui le groupe de Patrick Vieira se retrouve-t-il à lutter ? Quel programme attend ses adversaires ? On fait le point.

Le classement actuel

Le programme des concurrents

4e Saint-Etienne (53 points)
Les Verts se retrouvent en ballottage favorable dans ce sprint. Très favorable même, puisqu’en étrillant Bordeaux dimanche dernier (3-0), le groupe de Jean-Louis Gasset s’est même donné le droit de briguer la 3e place, occupée par Lyon (56 points). Trois réceptions et trois déplacements attendent l’ASSE dans cette dernière ligne droite, dont un duel contre le Gym, lors de l'avant-dernier acte.

5e Marseille (51 points)
Les Olympiens se retrouvent dans la même situation que les Stéphanois : ils possèdent quelques foulées d'avance sur le trio de derrière et peuvent également viser le podium, dont ils sont pour l’heure éloignés par 5 longueurs. Leur fin de parcours se divisera équitablement entre l’Orange Vélodrome et l’extérieur.

6e Montpellier (48 points)
« Dans le coup » depuis le début – ou presque -, et malgré sa défaite à l'Allianz Riviera au début du mois, Montpellier reste bien placé à l’heure où tout se joue. A 3 points de l'OM pour être précis, chez qui le MHSC se rendra lors de la dernière journée...

7e Reims (48 points)
« La surprise » n’en est plus une, car Reims continue à avancer à mesure que les semaines défilent. Appuyé sur une défense solide (la 4e de l'élite), le dernier champion de L2 demeure un redoutable collectif. Lors de la prochaine journée, il sera opposé à Saint-Etienne. Lors de la dernière, il recevra Paris.

8e Nice (48 points)
Contrairement aux autres prétendants à l’Europe, les Aiglons évolueront majoritairement chez eux lors de cette fin de saison. 4 rencontres les attendent à l’Allianz Riviera, dont un derby contre Monaco en guise de (magnifique) conclusion. Les Niçois se rendront également à Paris et Saint-Etienne.

Mathématiquement, ils peuvent encore y croire...

9e Strasbourg (44 points)
A 4 points du trio composé par Montpellier, Reims et Nice, et à 6 de Marseille, Strasbourg garde mathématiquement une chance de finir dans les 5 premières places. A noter que le Racing s’est déjà ouvert les portes de l’Europe grâce à son succès en Coupe de la Ligue.

10e Rennes (43 points)
Ralentis par Nice dimanche dernier (0-0), les Rennais sont encore un peu plus loin que les Alsaciens mais toujours dans le coup au niveau comptable. Après une saison marathon, un 8e de finale d’Europa League contre Arsenal (3-1 ; 0-3), les Bretons gardent, en parallèle du championnat, un grand rendez-vous : la finale de la Coupe de France, à disputer le 27 avril contre Paris. Une finale qui impactera directement ce sprint pour l'Europe.

11e Nîmes (43 points)
Enfin, Nîmes compte le même nombre de points que Rennes. Toujours tournés vers l'avant, les Crocos restent en capacité de poser des problèmes à tous leurs adversaires. Au menu de leur dernière ligne droite : quelques gros morceaux et un final aux Costières contre Lyon. 

Le règlement 

Combien de places pour l’Europe ?

La Ligue 1 offre quatre tickets européens (trois en Ligue des Champions et un en Ligue Europa). Les coupes de France et de la Ligue délivrent, quant à elles, deux places supplémentaires (une chacune), à condition que le ou les lauréats ne soi(en)t pas déjà qualifié(s) par le biais du championnat. 

Sous quelles conditions la 5e place deviendrait-elle qualificative ? 

Si Paris bat Rennes en finale de la Coupe de France. 

→ Si Rennes remporte la Coupe de France et se place parmi les 4 premiers de Ligue 1.

→ Si Strasbourg, vainqueur de la Coupe de la Ligue, se hisse dans les 4 premiers rangs du championnat. 

Sous quelles conditions la 6e place deviendrait-elle qualificative ?

Si Paris gagne la Coupe de France et que Strasbourg, lauréat de la Coupe de la Ligue, figure parmi les 5 premiers de Ligue 1.

→ Si Rennes soulève la Coupe de France et que les Rennais et les Strasbourgeois se classent dans les 5 premiers du championnat.