Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Sarr : « Une punition qui doit nous servir de leçon »

3 questions à...

16 mars 2019

Sarr : « Une punition qui doit nous servir de leçon »

Malgré une bonne prestation, l'arrière-garde niçoise a fini par céder à la 89e minute ce vendredi face à Toulouse (1-1). De passage en zone mixte, Malang Sarr regrettait les deux points de perdus et l'incapacité de son équipe à faire le break. Le défenseur est également revenu sur les chants descendus des tribunes en son honneur et en celui de Christophe Hérelle.

Malang, quel sentiment prédomine après ce match nul ?
Nous sommes très déçus et frustrés car c’est un match que nous maitrisions et qui était à notre portée. Nous n’avons pas fait le nécessaire pour nous mettre à l’abri. En restant à 1-0 tout le match, nous nous sommes mis en danger et l’avons payé cash. Cette punition doit nous servir de leçon. Nous devons travailler pour arriver à trouver le break.

« Ce but ternit la performance collective »

Comment expliques-tu cette fébrilité en seconde période ?
Ça peut arriver d’être moins bien sur une période, mais il faut faire le dos rond et montrer d’autres qualités : défendre ensemble, être solidaire, se battre les uns pour les autres et pas forcément garder le ballon. C’est là où nous avons failli en fin de match. Nous nous sommes montrés solides défensivement mais ce but vient ternir la performance collective. Quand on prend un but, on ne jette pas tout à la poubelle, mais quasiment. Ca gâche tout le travail qui a été fait jusqu’alors. 

« On joue sans tricher »

A l'instar de Christophe Hérelle, tu as été acclamé par le public niçois durant la rencontre...
Ca fait plaisir d’être acclamé, de sentir cet amour-là. On ne fait que notre devoir, on joue sans tricher pour l’équipe, pour le club. D’avoir ce retour-là, ça fait plaisir.