Homepage OGC Nice offical website

Constantine 1-3 Nice

Compte Rendu

July 30, 2012

Constantine 1-3 Nice

Au terme d'une belle expérience, l'OGC Nice a ramené de Constantine son premier succès de la saison 2012/2013 (1-3). Dans une ambiance folle, les Rouge et Noir ont su venir à bout d'un sérieux adversaire.A Constantine, Stade Chahid Hamlaoui, OGC Nice bat CS Constantine 3 à 1 (mi-temps 1-1).

55.000 spectateurs environ

Arbitre :
M. Zouaoui

Buts : Coulibaly (14e, csc) pour Constantine ; Traoré (32e), Monzon (73e), Coulibaly (80e) pour Nice

Avertissement : Dja Djedje à Nice

Constantine 1ere mi-temps : Natache - Boulahia, Belakhdar, Djilali, Zarabi - Mansouri (c), Gil, Nait Yahia, Boucherit - Boulemdais, Bezzaz
Constantine 2e mi-temps : Feradji - Haouche, Belakhdar, Djilali (Griche, 62e), Zarabi - Ferhat-Ayoub, Gil, Mansouri (Efossa, 67e) - Benhadj, Kerrouche, Bezzaz (Bouamria, 67e)

Nice 1ere mi-temps : Ospina - Coulibaly, Genevois, Pejcinovic, Monzon - Digard (c), Traore - Dja Djedje, Abriel, Bautheac - Bosetti
Nice 2e mi-temps : Hassen - Coulibaly, Genevois (Palun, 66e), Civelli, Kolodziejczak - Digard (c), Anin - Dja Djedje (Fofana, 66e), Bautheac (Dao Castellana, 66e), Monzon (Bahoken, 88e) - Bosetti (Guie Guie, 66e)Le dimanche aura été enrichissant pour les Rouge et Noir. Accueillis puis bichonnés à la perfection, ils ont pu disputer leur quatrième match de préparation dans un stade plein à craquer (près de 60.000 spectateurs) et une ambiance invraisemblable.



Sur le terrain, la trame en prenait un coup lorsque les Aiglons concédaient l'ouverture du score après un petit quart d'heure de jeu. Un corner rentrant de Zarabi malencontreusement dévié par Coulibaly faisait tourner le score à l'avantage des locaux (1-0, 14è). Peu à l'aise en début de partie, les hommes de Claude Puel avaient besoin de temps pour développer leurs premières séquences.

L'une d'entre elle ? Eric Bauthéac à la baguette ? aura finalement permis au Gym de recoller au score. Côté droit, l'ancien Dijonnais jouait le une-deux avec Franck Dja Djédjé avant d'adresser un centre au deuxième poteau. A la retombée, Mahamane Traoré fixait le défense puis décochait un parfait enroulé lucarne opposée (1-1, 32è). La juste récompense d'une émancipation au fil des minutes.



Au retour des vestiaires, les Aiglons affichaient un visage plus conquérant encore. Coup sur coup, Bosetti ? par deux fois ? et Digard portaient le danger sur le but algérien. Le jeune attaquant se montrait très actif à la pointe d'un bloc plus compact.

A l'heure de jeu, face à un adversaire moins en verve, le Gym faisait l'objet de nouvelles retouches de la part de Claude Puel. Comme contre Monaco, Palun entrait sur l'aile droite de la défense. Coulibaly passait au milieu pendant que Digard reculait d'un cran. Dao Castellana avait de nouveau l'occasion de s'illustrer en meneur de jeu, bordé par Fofana à droite, Monzon à gauche.



Sur une touche, l'Argentin se permettait une frappe presque depuis la ligne. Avec succès, puisque son missile allait terminer sa course dans la lucarne opposée (1-2, 73è).

Définitivement supérieur à leur adversaire, les Rouge et Noir peaufinaient leur succès par l'intermédiaire de Coulibaly qui avait bien suivi une frappe de Dao Castellana repoussée (1-3, 80è).



L'ultime but d'un voyage enrichissant pour le groupe. Claude Puel a pu jauger son groupe dans un contexte rare et procéder à de nouveaux essais, à deux semaines du coup d'envoi de la saison. Avant la réception d'Ajaccio (11 août), ses hommes vont encore avoir l'occasion de se tester face à Saint-Etienne (1er) puis Fulham (4).