Accueil Site officiel de l'OGC Nice

À Nantes, Bard décisif et récompensé

Aiglon du match CA

13 septembre 2021

À Nantes, Bard décisif et récompensé

Sûr derrière, décisif devant, Melvin Bard a été récompensé de sa prestation à Nantes en étant désigné Aiglon Crédit Agricole du match par les supporters (44%). Le latéral devance Walter Benitez, de nouveau maître de sa surface (18%) et Kasper Dolberg, impliqué sur les deux réalisations du Gym (9%).

Titulaire à Lille (0-4), contre Bordeaux (4-0) et devant Nantes (0-2), Melvin Bard a été distingué pour la première fois Aiglon Crédit Agricole du match par les supporters après sa prestation dans la Loire. Solide défensivement, décisif offensivement, le latéral gauche a livré une performance consistante à la Beaujoire, saluée par son entraîneur Christophe Galtier : « C’est un garçon que je connais très bien puisqu’il était suivi par mon ancien club il y a deux ans. J’avais beaucoup d’informations en termes d’images et d’analyses. Même si l’an dernier, il a souffert, a joué quelques matchs et a été en difficulté, c’est un jeune joueur qui travaille beaucoup. Il est structuré sur le plan du jeu, sur le plan défensif. » Les six ballons récupérés par l’ex-Lyonnais et son retour devant Randal Kolo Muani (49’) pour empêcher un contre nantais d’aller à son terme sont la preuve de l'impact défensif du latéral.

Dans l’autre moitié du terrain, Bard s’est aussi mis en lumière. « Aujourd’hui, on demande aux latéraux de bien défendre et de très bien contre-attaquer » expliquait Galtier après le succès. « À l’image du premier but, qui me fait un peu penser à ce qu’il a fait avec l’équipe de France Espoirs. » Après avoir offert à Calvin Stengs un dédoublement bien senti sur le côté gauche, l’international U21 a créé un décalage et une supériorité que le bloc nantais n’est pas parvenu à combler. Son centre, du gauche, a alors trouvé Kasper Dolberg dans la bonne zone dont la reprise de la poitrine a mis le Gym sur la voie d’un nouveau succès (75’, 0-1).

À Nantes, Bard ne s’est jamais caché. Dès la 4ème minute, après s’être recentré, il adressait une passe diagonale et offrait à Hicham Boudaoui la première situation chaude du match. Son apport offensif et son poids dans le collectif s’illustrent par deux chiffres. Seuls Flavius Daniliuc (73) et Jean-Clair Todibo (72) ont touché plus de ballons que le numéro 26. Il est en outre l’Aiglon ayant réussi le plus de passes dans le camp adverse (22). Un match plein, défensivement et offensivement, souligné par son capitaine Dante : « C’est un garçon qui est très bien formé, très intelligent et qui comprend les choses rapidement. Il est à l’écoute et donne beaucoup de lui-même. »

Nouveau clean-sheet pour Benitez, encore un but pour Dolberg

Derrière Bard, Walter Benitez prend la deuxième place (18%). Alors que la défense a plusieurs fois tangué, notamment avant la pause, l’Argentin s’est montré décisif pour maintenir le Gym à flot.

Devant Bukari (10’, 73’), Blas (41’) et Corchia (73’), Benitez s’est imposé pour signer un nouveau clean-sheet en championnat et garder sa cage inviolée en 2021-2022. Enfin, Kasper Dolberg monte sur la troisième marche du podium (9’). Auteur d’un troisième but en trois matchs, le Danois est entré dans la Ligue 1 comme il a survolé l'Euro 2020.

En renard, le numéro 9 a mis sa poitrine en opposition au centre de Bard pour ouvrir le score dans une rencontre longtemps jouée sur un fil. Sur le deuxième but, il est à l’origine de l’action. Après une prise de balle intelligente, il trouve alors Andy Delort, passeur décisif pour Amine Gouiri (80’, 0-2).