Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Ces 5 Niçois passés par l’Ecosse...

Dans le rétro’

14 juillet 2020

Ces 5 Niçois passés par l’Ecosse...

La double confrontation amicale qui se présente cette semaine (contre le Celtic Glasgow jeudi à 18h15 puis face aux Rangers samedi à la même heure à Lyon) nous donne l’occasion de jeter un œil dans les archives, à la recherche des Niçois qui ont joué en Ecosse. Il n’a pas fallu aller bien loin pour voir ressurgir les 5 derniers noms partis batailler au pays du Chardon…

Kévin Gomis

Il est le dernier à s’être frotté à la Scottish Premier League. A ses duels âpres, à ses conquêtes pluvieuses. Arrivé à Nice en 2011, Kévin Gomis a disputé 71 matchs avec les Aiglons, avant de traverser la manche en 2016. Direction Dundee United, où le défenseur central prend part à 22 rencontres de D1 et participe au maintien dans l’élite de son club. Après une saison outre-Manche, Gomis retrouve l’hexagone, sous les couleurs de Quevilly.

Stéphane Bahoken

Alors qu’il a déjà croqué dans une quinzaine de matchs avec l’équipe fanion du Gym, où il a été formé, alors qu’il commence à faire trembler les flets en L1 – avec un beau doublé contre Montpellier – et qu’il a signé son premier contrat pro, Stéphane Bahoken part se faire les dents à Saint-Mirren, à l’été 2013, en prêt. La greffe a tout pour prendre. Pourtant elle ne prend pas. Après 5 petits matchs, l’attaquant revient à la maison, avant de quitter le navire rouge et noir à l’été 2014 et de passer par Strasbourg, alors en national, pour se tailler une solide réputation. Actuellement âgé de 28 ans, le Grassois de naissance totalise près de 100 matchs en L1. International camerounais, il porte désormais les couleurs d’Angers.

Esmaël Gonçalves

En novembre dernier, il revenait pour OGCNICE.com sur sa carrière, façonnée aux quatre coins du globe. A cette occasion, Esmaël Gonçalves confiait avoir retrouvé le goût du football au Royaume Uni. Sorti de route après des débuts prometteurs à Nice, retourné au Portugal mais pénalisé par des problèmes extra-sportifs, Isma part s’y mettre au frais à l’hiver 2013. Cap sur Saint-Mirren, 6 mois avant Bahoken. 6 mois où le puissant attaquant portugais fait des ravages, signant 8 buts et 2 passes décisives en 16 rencontres. Il écrit même une page de l'histoire du club : buteur en finale de la Coupe de la Ligue, il permet aux Buddies de remporter leur premier titre majeur depuis 1987. Après une vraie fausse arrivée au Celtic, Gonçalves rejoint finalement l’Apoel Nicosie. Enchaîne les clubs et retrouve l’Ecosse en 2017, sous les couleurs de Heart of Midlothian. Pour 42 matchs, 15 réalisations, 3 assists et un nouveau départ...

Mickaël Buscher

Fils de Gérard Buscher, ancien attaquant et coach des Aiglons, Mickaël Buscher effectue sa formation dans l'académie rouge et noir.

Membre des équipes de France de jeunes, l’attaquant dispute une mi-temps en équipe première chez les Aiglons, lors d’une rencontre de Coupe de France perdue face à Brest, le 7 janvier 2006 (3-0). A l'été 2007, il a 20 ans et part tenter l’aventure en Ecosse, sous les couleurs du Gretna FC. Il dispute 17 matchs de première division, pour 1 but (contre Kilmarnock) et 1 passe décisive. Après une saison, il quitte Gretna, le club étant en proie à de grands soucis financiers. Au cours de sa carrière, Mickaël Buscher évolue en Angleterre, en Tunisie, de nouveau dans la réserve du Gym et dans les clubs amateurs azuréens.

Lionel Letizi

L’avant dernière étape de sa longue carrière de gardien de but s’est déroulée aux Glasgow Rangers, que les Aiglons rencontreront ce samedi en amical. Formé et lancé en pro à Nice, chez lui, international français passé également par Metz, Lio’ effectue 6 saisons au PSG, entre 2000 et 2006. A l’issue de son aventure francilienne, il suit Paul Le Guen aux Rangers, pendant 6 mois. Il ne se fait pas à son nouvel environnement (8 matchs) et retrouve l’OGC Nice à l’hiver 2007, pour y terminer un superbe parcours… et entamer sa reconversion. Entraîneur adjoint en charge des gardiens de 2012 à 2020, il est le responsable de l’école des gardiens du Gym depuis janvier.

C.D. (photos : IconSport & OGC Nice Médias)