Accueil Site officiel de l'OGC Nice

La formation niçoise décortiquée dans Nice-Matin

Médias

28 août 2021

La formation niçoise décortiquée dans Nice-Matin

À la veille d’un week-end qui verra les trois équipes du centre de formation de l’OGC Nice fouler les terrains, Nice-Matin consacrait ce vendredi une double page sur la politique du Gym en matière de formation. Julien Fournier, directeur du football et Manu Pires, directeur du centre de formation du Gym y expliquent notamment la stratégie du Club, le travail qui a été fait et ce qui reste à faire pour faire grandir les jeunes pousses.

Alors que la formation occupe une place centrale dans le projet de l’OGC Nice, Julien Fournier a exprimé deux chantiers dans les colonnes de Nice-Matin ce vendredi, en reconnaissant toutefois que si « les manques sont multiples, certains ont été palliés. » Le premier concerne le recrutement comme l’explique le directeur du football : « La première étape était d’abord de bien recruter. C’est-à-dire ne pas avoir le 4e ou le 5e choix, mais de parvenir à avoir le 1er, celui que tout le monde s’arrache. Nous sommes en train d’inverser la tendance. L’OGC Nice donne sa chance aux jeunes. Beaucoup de joueurs, en France, l’ont compris et ont fait le choix de nous rejoindre ». Un objectif confirmé par Manu Pires, directeur du centre de formation, qui érige en priorité le fait « d’avoir dans le recrutement les meilleurs jeunes en France » pour pourvoir de talents l'équipe première. Le second chantier concerne celui des éducateurs. Fournier toujours : « La deuxième étape consiste à un avoir un staff performant autour d’eux, pour les mettre dans les meilleures dispositions pour progresser. Je pense que nous l’avons atteint aussi. »

Au cœur du projet des jeunes Niçois, Lausanne-Sport figure en bonne place. Alors que plusieurs jeunes du Gym ont récemment rejoint les rangs du club de première division suisse, Julien Fournier réaffirme la volonté d’y « envoyer des joueurs destinés à intégrer l’OGC Nice plus tard. Nos meilleurs potentiels vont là-bas. Lausanne doit faire partie intégrante du cursus de formation de haut niveau pour les jeunes du club, à condition qu’ils le méritent. C’est une vraie récompense que d’aller se frotter à la Super League suisse qui est d’un niveau excellent ».

Cette saison, Armel Zohouri, Thomas Trazié et Jean Guessan sont ainsi prêtés au club helvète, propriété d’INEOS, pour suivre les traces d’Evann Guessand. L’attaquant, formé au Gym, symbolise le travail entrepris à la formation et les passerelles mises en place avec le monde professionnel. Prêté à Lausanne la saison dernière, le joueur de 20 ans y a effectué une saison pleine et découvert le monde professionnel avant de prolonger cet été : « Il est sur la bonne voie » explique Fournier, « il sera un exemple quand il aura fait plusieurs matchs en qualité de titulaire avec nous. Mais il est vrai que jusqu’à présent, il est un peu le modèle que l’on a envie de montrer. »

Lors de son année en Suisse, Guessand a notamment été suivi par Fred Gioria, adjoint de Christophe Galtier et « Talent Manager » au Gym. Sous sa supervision, plusieurs jeunes intègrent ainsi les séances collectives du groupe pro, sous les ordres du nouvel entraîneur des Rouge et Noir : « On le voit depuis le début de la préparation estivale, Christophe a fait appel à beaucoup de jeunes joueurs du centre » commente Gioria. « Cela a parfois répondu à des besoins que nous avions, car des professionnels étaient blessés ou pas encore arrivés. Mais d’autres sont amenés à rester durablement avec nous. L’exemple d’Evann Guessand est sans doute le plus parlant puisque aujourd’hui, il a prolongé son contrat avec nous. Nice et Christophe croient en lui. D’autres, comme Smith et Louchet, s’entraînent chaque jour avec nous et Smith a d’ailleurs fait partie du groupe pour le déplacement à Lille. »

Retrouvez le dossier « OGC Nice : demain comme aujourd’hui » dans Nice-Matin, disponible en kiosque et en ligne.