Accueil Site officiel de l'OGC Nice

7 mars : derby renversé

2020 en 10 dates

27 décembre 2020

7 mars : derby renversé

Retour sur les 10 dates marquantes de l'année 2020 des Aiglons. 

Il est des derbies qui tombent dans l’oubli et d’autres qui marquent les esprits. Celui du 7 mars se classe dans la seconde catégorie. Par son scénario, sa dramaturgie, l’impression que tout peut s’effondrer et, paradoxalement, que tout est en train de se construire. Nous jouons la 28ème journée. Le groupe de Patrick Vieira, surfant sur un hiver sérieux, s’est replacé dans la zone intéressante du classement en ayant perdu 1 rencontre lors de ses 12 dernières sorties. A portée de fusil des concurrents à l’Europe et de Monaco, son adversaire du soir. Adversaire dont la qualité le met rapidement en difficulté, puisque sur une transition offensive tonitruante, Ben Yedder donne l’avantage aux Monégasques, avec maestria. 

Après la pause, le Gym change de système, délaisse sa défense à 3 pour installer Danilo en 6 et Herelle à droite. En souffrance sur la première partie du match, il renverse la pression et met son voisin au supplice. Lequel le lui rend bien, ce qui offre des débats savoureux. Durant la dernière demi-heure, l’Histoire s’empare du match et l’Histoire vient de Scandinavie. Servi par Ounas, Dolberg égalise, d’un coup de front « slicé ». Tout se renverse. L’ASM touche la barre, le Gym attaque, les hommes se chauffent, le public aussi, tout peut basculer d’un côté comme de l’autre, jusqu’à la 93’. Moment où Moussa Wagué, prêté par Barcelone, adresse un centre presque anodin dans la surface. Presque, car Kasper Dolberg, d’une petite déviation de l’extérieur, fait exploser l’Allianz Riviera en donnant la victoire aux siens.


A l’issue de cette 28ème journée, Lyon a perdu, comme Montpellier et Monaco. Nice en profite pour s’emparer de la 6ème place.

Tout reste serré, puisque du 5e (Reims) au 13e (Nantes), 9 équipes sont quasiment côte à côte, avec un écart maximal de 4 points.