Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Le match dédié à l’opération « Enfants Sans Douleur ».

Nice - Monaco

5 mars 2020

Le match dédié à l’opération « Enfants Sans Douleur ».

La derby face à Monaco sera dédié à l’opération « Enfants Sans Douleur ».

L’opération « Enfants sans Douleur », lancée en 2005, a pour objectif d’aider financièrement et de mettre en lumière les micro-associations locales qui agissent en faveur des enfants hospitalisés ou souffrant de maladies handicapantes.

Pour ce faire, le Gym choisit chaque saison une rencontre de championnat dédiée à l’opération. Cette année, il s’agira de Nice – Monaco. Un euro est ainsi prélevé sur chaque billet vendu. Le montant total sera abondé par le Club, avant d’être agrémenter d’une contribution de 1000 euros du Club Des Supporters (CDS). Enfin, INEOS apportera sa pierre à l'édifice grâce a sa cagnotte qui grimpe de 200 euros à chaque but inscrit par l'OGC Nice cette saison et qui s’élève à 9200€ avant la rencontre. Cette somme sera ensuite répartie entre les 8 associations bénéficiaires de l’édition 2020 : Un Avenir pour Malo, Association Enzo06, Les Aventures de Camille, Un sourire pour Enzo, Action Concrète Maladies Rares 06, Just Did 06, SOS Nolwenn, Lueur d’espoir pour Ayden.

Elle servira à financer les micro-projets portés par ces structures venant en aide à l’enfance.

A noter que ces 8 associations seront invitées ce samedi pour le match Nice-Monaco, au coeur de la Tribune Citoyenne.

Depuis 2005, « Enfants sans Douleur » a participé au financement de nombreux projets en reversant plus de 300 000 €. Aiglon au grand cœur, c’est une nouvelle fois Pierre Lees-Melou qui est le parrain de ce programme cette année, et ce depuis la saison 2017/2018, et qui remettra le chèque mercredi 11 mars prochain en salle de conférence de presse du centre d’entraînement.

"Quelque chose de formidable"

Sandra Miro, maman de Ruben et présidente de l'association "Une Oreille pour Ruben", a participé l'année dernière au programme Enfants sans Douleur. Un an après, elle nous donne de ses nouvelles.

Comment va Ruben ?
Très bien. Il a fait en début de semaine sa visite annuelle à Lenval pour son oreille. Ils nous ont confirmé que du côté de sa petite oreille de droite, il entend, son nerf auditif est encore là donc c’est une très bonne nouvelle. Avec l’opération, en ouvrant le conduit auditif, il pourra entendre normalement.  En mai, nous partons à Barcelone rencontrer un médecin des États-Unis qui nous dira s’il est éligible à l’opération. Il y a 90% de chance que ce soit le cas. Si ça l’est, ils nous donneront une date d’opération pour l’année 2021. 

Il y a à peu près un an en arrière, au moment de votre participation au programme Enfants sans Douleur, où en étiez-vous?
On était à 60 000 euros, et vous nous avez apporté un chèque de 2000€. Il nous fallait 85 000€ pour faire l’opération, auquel il faut rajouter environ 15 000 de plus pour le voyage et les 5 semaines sur place. Aujourd’hui, nous en sommes à 92 000€. Au moment où on a participé au programme, on était dans une période où on était bloqué et où on n’arrivait plus à recevoir de dons. Suite au programme et grâce à l’écho qu’il a eu, on a reçu 20 000€ d’un coup d’une fondation  qui a voulu rester anonyme. Puis l’association Sourire d’Enfant nous a également fait un virement de 2000€ une semaine plus tard. C’était incroyable. 

Avec le recul, quel bilan tirez-vous ?
Notre participation au programme Enfants sans Douleur était quelque chose de formidable. Les enfants étaient ravis d’avoir de l’aide de l’OGC Nice, eux qui sont fans de foot. On essaie d’aller au stade le plus souvent possible même si les enfants sont encore jeunes. L’OGC Nice nous a toujours très bien accueillis. On vous donnera des nouvelles de Ruben !