Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Sandro Salvioni à l’honneur lors de Nice - Lyon

Anciens

1 février 2020

Sandro Salvioni à l’honneur lors de Nice - Lyon

Ce dimanche, Sandro Salvioni sera mis à l’honneur à l’occasion de la rencontre Nice - Lyon, qui débutera à 15h. 

Cette fois, les supporters qui se rendront au Café des Aiglons à partir de 13h30 n’échangeront pas avec un ancien joueur. Ce dimanche, ils auront face à eux un ancien entraîneur :  Sandro Salvioni, l’homme de la remontée. La dernière. Celle sur laquelle le Gym surfe depuis 18 ans, ce qu’il n’avait jamais fait auparavant dans son histoire. 

Sandro Salvioni, né à Gorlago, dans l’Italie voisine. Sandro l’ancien milieu, qui disputa plus de 500 matchs dans 10 clubs de son pays d’origine, pendant 18 ans, avant de s’orienter vers une carrière de coach, débutée à Seregno (en Serie D), poursuivie à Vastese (Serie C2) puis à la tête de la réserve de Parme, et véritablement lancée à Nice, sous la présidence Sensi, en 2000. 

Salvioni impose sa patte, ses méthodes. Capable d’envoyer son équipe en stage de pré-saison pendant 3 semaines, le technicien souffre une première année (où le Gym finit 15e) et se régale durant la 2e. Son équipe est à la fois rugueuse et spectaculaire. Appuyée sur des anciens (Valencony, Cobos, Angan), quelques artistes (Pablito, Bibiche), un buteur au top (Meslin) et des jeunes aux dents longues (Pamarot, Varrault, Cherrad, Gagnier...), le Gym réalise une belle saison et, avec 66 points, termine à la 3e place finale. 

Après un été mouvementé et une menace de relégation administrative, la DNCG entérine son retour en L1. Salvioni quitte le club en ayant accompli sa mission. Il poursuit sa route, à Cosenza (en Serie B) et, après 7 nouveaux clubs, vit une ultime expérience en 2016, à Monza.

Alors qu’il avait assisté à son 1er match à l’Allianz en 2014, Sandro Salvioni y recevra le trophée de l’Ancien Aiglon ce dimanche, avant le coup d’envoi.