Accueil Site officiel de l'OGC Nice

One, two, three, viva Atal !

Aiglon du match Crédit Agricole

22 septembre 2019

One, two, three, viva Atal !

Après les déplacements à Rennes (victoire 1-2) et Montpellier (défaite 2-1), Youcef Atal signe le triplé avec la réception de Dijon (victoire 2-1) au titre d'Aiglon du match Crédit Agricole (57 % des suffrages).  

De nouveau aligné à gauche de l'attaque, Youcef Atal a encore fait trembler la défense adverse. S'il a manqué de réussite en première période, notamment sur sa frappe du gauche trop croisée au quart d'heure de jeu, l'Aiglon est revenu sur le rectangle vert plus déterminé que jamais après la pause. Servi par Lees-Melou, l'Algérien a longé le couloir gauche avant de s'introduire dans la zone de vérité dijonnaise, de laisser Alphonse sur le carreau et de nettoyer la lucarne de Gomis d'un puissant coup de canon, offrant une quatrième victoire au Gym.

À l'issue de la rencontre, Patrick Vieira a analysé la prestation d'Atal en conférence de presse. « C'est vrai qu’aujourd’hui, on a plus besoin de lui devant que derrière, par la percussion qu’il amène. Ce qui est agréable, c’est sa passion, sa détermination, son envie de jouer, a-t-il commencé. Il a été récompensé de cette générosité mais il y a encore beaucoup d’aspects de son jeu à améliorer. Il était déçu de sa première période mais il a fait une belle deuxième mi-temps. »

La stat' :

Six des septs buts de Youcef Atal avec le maillot rouge et noir ont été inscrits à l’Allianz Riviera.

L'attaquant danois Kasper Dolberg a séduit 21 % des votants, grâce notamment à son tout premier but avec l'OGC Nice à l'occasion de sa deuxième apparition en tant que titulaire dans le onze du coach Vieira.

Adam Ounas monte sur la troisième marche du podium avec 12 % des voix. Fin technicien, le champion d'Afrique a délivré son premier assist sur la frappe piquée de son compère scandinave.

Et enfin, Arnaud Lusamba pointe à la quatrième place avec 10 % des suffrages. Le milieu relayeur, auteur d'une sérieuse prestation, a adressé trois dernières passes (passes décisives incluses).