Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Abonnements : Tarifs gelés et lancement mi-mai

Supporters

18 avril 2019

Abonnements : Tarifs gelés et lancement mi-mai

Si sur le terrain, Patrick Vieira et ses hommes sont engagés, tête dans le guidon, dans le sprint final pour accrocher une place européenne, la préparation de l’exercice 2019-20 se mène déjà de front dans les bureaux de l’OGC Nice.

C’est ainsi que les premières infos de la future campagne d’abonnement commencent à être dévoilées. Même si le Gym offre déjà des tarifs parmi les plus raisonnables des clubs de Ligue 1 en abonnement grand public, Louison Auger (directeur des opérations commerciales) a garanti « un gel des prix » pour 2019-20, à l’occasion d’une interview sur le développement commercial du club, publiée sur Nice-Matin Éco lundi. La campagne débutera très bientôt, dès la mi-mai.

Mais ce n’est pas la seule bonne nouvelle qui attend les fidèles du club !

Le Gym « va proposer des avantages tarifaires sur le merchandising, donner aux abonnés la priorité sur les matchs de gala, mais aussi leur permettre de vivre des expériences exclusives comme des rencontres au centre d'entraînement avec le président et l'équipe,… ».

Rayon nouveautés, on rappellera aussi que l’Association Populaire Sud poussera les Aiglons depuis le premier anneau de l’Allianz Riviera à partir de la saison prochaine. Au plus près du terrain et des joueurs.

Le directeur des opérations commerciales souhaite également élargir l’éventail de propositions à destination des groupes : « On va travailler des offres pour les éducateurs et les licenciés des clubs de foot de la région, les liens avec les CE vont être réinternalisés avec une équipe dédiée, des tarifs en fonction du volume d'abonnement apporté, de l'expérience greffée comme la possibilité d'organiser des tournois au centre d'entraînement, des arbres de Noël à nos couleurs, des cosignatures sur le merchandising...».

Le Gym en « ambassadeur » de ses partenaires

Si les liens se renforcent les soirs de match ou avec la nouvelle tradition des petits-déjeuners et déjeuners organisés au centre d’entraînement, Louison Auger voit plus loin : « On se rapproche des institutions comme la CCI, l'UPE, la Maison de la Métropole à Paris avec qui nous allons monter des opérations sur les enjeux nationaux. »

De même, concernant le B2B, le directeur des opérations commerciales sait que les entreprises attendent davantage de leur partenariat avec le club : « Le panneautage ne suffit plus. On travaille à d'autres axes comme monétiser les réseaux sociaux du Gym, une communauté de plus d'un million d'abonnés, tous réseaux confondus. On a un fonds de dotation pour ceux qui veulent faire du mécénat. Notre but est d'être leurs ambassadeurs, servir leur business. »