Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Vieira : « Un match référence »

Interview

31 août 2018

Vieira : « Un match référence »

Face à la presse, Patrick Vieira a félicité ces joueurs pour n'avoir pas baissé les bras après trois premières journées décevantes sur le plan des résultats.

Patrick, c'est un grand résultat pour le Gym ce soir et une belle satisfaction pour vous.
Ce n'est jamais simple de venir ici. On s'est battus, nous étions venus pour bien défendre, tout en gardant la philosophie de jeu qui était importante pour nous. On a attendu le bon moment pour marquer ce but. Un match nul aurait été plus logique pour Lyon, car ils ont eu beaucoup d'occasions, mais la réussite était de notre côté ce soir et revenir à Nice avec les trois points c'est bien pour le moral. Il nous manquait un peu de réussite, de confiance, avoir un match référence. On l'a eu ce soir. Les joueurs ont démontré qu'il y avait de la qualité. Il y a eu de la solidarité aussi. Maintenant, il faut continuer de travailler.

Vous aviez changé de système, pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?
On savait qu'on allait passer des moments difficiles ce soir. Ce qui est important c'est d'avoir tenu le choc dans nos temps faibles. On savait qu'avec Allan et Mario devant on allait se créer des situations. Jouer à 5 derrière nous a permis de défendre à deux contre un sur les côtés. On a montré une belle solidarité.

Walter Benitez a tout arrêté...
Il a été très bon. On ne revient pas de Lyon avec sa cage inviolée sans un bon gardien. Toute l'équipe a travaillé dur, Walter mais aussi Christophe (Jallet), Mario (Balotelli) et les autres. C'est vrai que Walter a fait un très grand match. Il a été un grand exemple pour l'équipe. Il a accepté les décisions que j'ai prises ces dernières semaines sans baisser la tête, il a continué à travailler et ce qu'il a fait ce soir est extraordinaire pour l'équipe.

Vous aviez décidé de faire confiance à Yoan Cardinale en début de saison, un choix qui avait surpris...
Le groupe comprend et accepte les décisions que je peux prendre. Je fais des choix, des fois ça marche, des fois ça ne marche pas, mais j'ai toujours été en phase avec moi-même. Lorsque je prends une décision, c'est pour ce que j'estime être le bien de l'équipe, pas d'un joueur individuellement. Walter a montré ce soir de belle manière comment réagir. Il n'a jamais râlé à l'entraînement, il a travaillé encore plus et a su répondre présent quand l'équipe avait besoin de lui. C'est une belle leçon pour les autres joueurs.

Le retour de Mario Balotelli est aussi très important pour votre équipe... 
C'est un joueur précieux. Il a une présence devant, une force qu'il parvient à donner à l'équipe. Sa présence bonifie l'équipe. Il a fait une très bonne première mi-temps, ensuite on s'attendait à ce qu'il baisse un peu physiquement mais il a été très bon ce soir. On avait prévu de faire jouer Mario un peu plus en retrait et Allan devant lui pour attaquer l'espace. Il y a eu une bonne entente entre eux même si tout n'était pas parfait.

Votre équipe a fait preuve de caractère et d'agressivité ce soir, des manques que vous aviez regrettés il y a une semaine...
Je n'ai jamais douté du groupe, je travaille avec ces joueurs tous les jours et ils sont concentrés, avec l'envie de réussir. On a énormément manqué de réussite sur les trois premiers matchs, c'est bien qu'elle ait été avec nous ce soir. Le match de Dijon nous a fait mal collectivement et individuellement, mais il nous a fait prendre conscience qu'on devait, tous, faire plus. Je suis content que les joueurs n'aient pas baissé les bras malgré les critiques et aient répondu de belle manière.