Accueil Site officiel de l'OGC Nice

« Nissa à jamais debout »

Hommage

14 août 2016

« Nissa à jamais debout »

Le recueillement collectif promettait d'être poignant. La réalité dépassa largement la projection. Dans une Allianz Riviera entièrement blanche, le peuple niçois et le contingent rennais ont rendu un vibrant hommage aux 85 victimes de l'attentat de la Promenade des Anglais.

« Nissa à jamais debout ». « Unis dans la douleur le peuple niçois ne s'inclinera pas ».  « Que notre Baie des Anges vous ouvre les bras ».  Les banderoles déployées à l'Allianz donnèrent vite le ton d'une après-midi pas comme les autres. Une après-midi où un « Sieu Nissa » s'afficha même dans le parcage visiteur. Un mois jour pour jour après la tragédie ayant endeuillé la capitale azuréenne, la retour de la L1 fut placé sous le signe de l'unité. Très tôt, les supporters niçois vinrent garnir l'antre de la Plaine du Var vêtus de blanc.


Ils furent rapidement imités par les joueurs des deux formations, qui entamèrent leur échauffement avec un t-shirt spécial, dénué de sponsors et frappé d'un coeur reprenant le noms des 85 victimes. Les officiels de la rencontre en firent de même.


Une tunique également portée par le dresseur de l'Aigle Mèfi, lorsque l'emblème du Gym prit son envol en préambule de la rencontre.


Puis par les 85 enfants venus sur le terrain avec un ballon blanc dans la main, qu'ils laissèrent s'envoler vers les cieux à la suite d'un Nissa la Bella diffusé dans son intégralité. Les 22 acteurs entrèrent ensuite sur le pré dans un silence de cathédrale. Un silence éloquent et puissant, accompagné par un gigantesque tifo blanc et une minute de recueillement.


Vinrent ensuite le coup d'envoi fictif, donné par Franck et Alexandre, décorés par la ville pour leur acte héroïque le soir de l'attentat.


La solidarité s'exprima également après le coup d'envoi de la rencontre, les 2 formations ayant en effet décidé de disputer cette première journée avec des maillots-hommages. Ces derniers seront vendus aux enchères dans le futur, et l'argent récolté reversé aux familles des victimes.