Homepage OGC Nice offical website

Souquet, le témoin belge

Avant le Standard

July 19, 2019

Souquet, le témoin belge

Ce samedi, les Aiglons s’envoleront en direction du plat pays pour y défier le Standard de Liège (coup d’envoi ce dimanche, à 15h). Une équipe qu’un ancien niçois connaît particulièrement bien : Arnaud Souquet (2016-18). Toujours loquace, « Souquetinho », qui évolue depuis l’été dernier à La Gantoise, nous présente les « Rouches », classés 3es de la précédente édition de la Jupiler Pro League et qualifiés pour les poules de la Ligue Europa.  

Arnaud, comment te portes-tu depuis l’été dernier ? 
Ça va, tout se passe bien. J’ai découvert un autre championnat où j’apprends de nouvelles choses et où je prends du plaisir à jouer. Cela me permet de compléter mon bagage de joueur de foot professionnel.  

À l’image des Aiglons, tu es en pleine préparation avec La Gantoise. Vous avez remporté six amicaux pour une seule défaite, on peut dire que vous êtes sur la bonne voie en vue des prochaines échéances…
Oui, ça va. Nous avons réalisé une bonne prépa’ mais les dernières oppositions sont un peu plus difficiles. Le but est d'être prêt pour le championnat (le 28 juillet à Charleroi, ndlr) et le 2e tour de qualification à la Ligue Europa (contre Viitorul le 25 juillet et le 1er août, ndlr).  

D’ailleurs, comment s’est déroulée ton arrivée en Belgique ? 
Les Belges étaient déjà en plein championnat lorsque je suis arrivé. Il a donc fallu s’adapter assez rapidement. Malheureusement, le 1er match que j’ai joué, je me suis un peu blessé. Nous avons ensuite été dans une période un peu compliquée parce que nous ne gagnions pas beaucoup. Dès que le nouvel entraîneur Jess Thorup est arrivé, j’ai disputé toutes les parties (21 apparitions pendant la saison régulière, 10 lors des playoffs, ndlr)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Arnaud Souquet (@lasoukette) le

Quel bilan tires-tu de ton année en Jupiler Pro League (D1 belge)
Je pense que j’ai réalisé une bonne année. J’ai évolué et progressé. La saison aurait pu forcément être meilleure si nous avions gagné la Coupe (finale perdue 1-2 devant Malines, ndlr). Même en championnat : nous nous sommes classés 5es mais nous n’avons pas effectué de bons playoffs. C’est dommage.

Quelles différences constates-tu entre la Ligue 1 et l’élite belge ? 
Les matchs sont plus âpres, plus difficiles au niveau de l’intensité des duels. Même si tu joues le dernier, il y a un vrai rapport de force physique. Par contre, techniquement, la L1 est meilleure. 

« LE STADE SERA PLEIN »

Le Gym affronte le Standard de Liège ce dimanche (coup d’envoi à 15h). Comment décrirais-tu cette formation ?
Je ne sais pas à quoi ressemble l’effectif actuel mais le club est réputé pour disposer d’une belle équipe. Le Standard joue bien au ballon et ne rechigne pas à aller au duel. Les gars sont athlétiques et jouent de manière plutôt directe. Ils centrent et créent énormément d’actions devant le but. Lorsque je les ai affrontés la saison passée, j’ai trouvé qu’ils attaquaient beaucoup, à 4, 5, voire même 6. Par contre, ils avaient du mal à se replacer, si bien qu'il y avait de la place pour contre-attaquer. Offensivement, il y a un gros potentiel mais défensivement, ce n’est pas la meilleure équipe de Belgique.  Ce match sera un bon test, assez ouvert, pour les deux équipes.

De quel(s) joueur(s) les Niçois doivent-ils se méfier plus particulièrement ? 
Carcela (ailier droit, auteur de 37 réalisations en 221 apparitions avec Liège, ndlr), c’est un très bon joueur en Belgique.

Parle-nous de l’atmosphère au stade de Sclessin.
Il y aura une grosse ambiance, c’est sûr ! Les fans du Standard représentent l’un des meilleurs publics en Belgique. Cet amical, c’est un peu le match de gala du club avant la reprise du championnat et cela ne m’étonnerait pas que le stade soit plein. 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Standard de Liège (@standard_rscl) le

Quel est ton pronostic pour cet amical ?
Je pense que Nice va gagner, même si la préparation du Standard touche à sa fin. Il s’agit de leur dernier amical avant la reprise du championnat (contre le Cercle Bruges le 27 juillet, ndlr) et la Coupe d’Europe (qualifié pour les poules, ndlr)

« NAPLES À L’ALLIANZ, C’ÉTAIT FOU ! »

Reviens-tu régulièrement sur la Côte d’Azur ?
Je redescends dès que je peux. L’OGC Nice est un club dans lequel je me sentais bien, où les supporters étaient tops.

Souquet dans le vestiaire niçois après la réception de Monaco (J38, 2018-19).

Échanges-tu encore avec tes anciens coéquipiers ? 
Oui, je parle un peu avec Pierre (Lees-Melou), Micka’ (Le Bihan), Wylan (Cyprien) et Allan (Saint-Maximin). Dante de temps en temps. Cardi’ et Jaja (Christophe Jallet) aussi. Et même avec Max’ Le Marchand (Niçois de 2015 à 2018, actuellement à Fulham)

Que penses-tu de leur exercice 2018-19 ?
C’était une bonne saison. Il y a eu un passage où beaucoup se sont blessés mais le coach Vieira a tout de même réussi à réaliser quelque chose d’intéressant. Les Niçois ont fini à une bonne place (7e avec 56 points, ndlr). C’est dommage qu’ils n’aient pas accroché l’Europe. 

Quel est ton meilleur souvenir sur la Côte d’Azur ?
L’année où nous terminons 3es (2016-17). Nous avions réalisé une saison formidable avec un super coach. Nous formions un très bon groupe. Et il y a la Ligue des Champions aussi ! Nous sommes les seuls à l’avoir ramenée à Nice pour l’instant. Avoir joué le Napoli (barrage) à domicile après cette année exceptionnelle, c’était fou ! Nous aurions aimé aller plus loin mais nous sommes tombés sur plus forts que nous, il faut le reconnaître. 

As-tu un mot à adresser aux supporters du Gym ? 
Ils doivent continuer à mettre la même ambiance. L’Allianz Riviera est un stade qui a besoin d’énergie. Ils répondent souvent présent donc je leur souhaite une bonne saison, en espérant que tout va bien se passer. Le club et l’équipe auront besoin d’eux, encore plus nombreux.

Propos recueillis par Solène Falaise