Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Atal, encore lui

Aiglon de Toulouse - Nice

6 octobre 2018

Atal, encore lui

Déjà en lice pour le titre d'Aiglon de septembre, Youcef Atal est votre homme du match ce vendredi (1-1). Le latéral devance Pierre Lees-Melou et Bassem Srarfi.

Vous avez, une nouvelle fois, été séduits par l'activité incessante de l'international algérien. Avec 40% des votes, celui qui a été convoqué pour le prochain rassemblement des Fennecs arrive en tête de votre classement pour la 3e fois... en seulement 4 titularisations avec l'OGC Nice.

Opposé au meilleur toulousain depuis le début de la saison, Max' Alain Gradel (3 buts, 3 passes décisives), le joueur de 22 ans ne s'est pas contenté de défendre. "La pile" a causé bien des tracas au latéral gauche François Moubandjé, et aurait même pu trouver l'ouverture sur une volée (20'), malheureusement non cadrée.

Efficace à la récupération (22 ballons gagnés, meilleur total niçois), Atal s'est également montré précis dans ses transmissions (89% de passes réussies). Au Stadium, seul un joueur a plus touché le cuir que l'ancien de Courtrai : Pierre Lees-Melou (93 ballons contre 85).

Lees-Melou impressionne

En meneur de jeu reculé, l'ancien Dijonnais a également laissé une belle impression, récoltant un 6 dans l'Equipe du jour comme dans Nice-Matin.

Elegant balle au pied, PLM s'est également montré solide dans les duels, grattant 16 ballons. Parmi eux, celui subtilisé dans les pieds de Matthieu Dossevi, à l'origine de l'ouverture du score (29').

Avec 30% des voix, le numéro 8 devance Bassem Srarfi (21%). Dans un stade qui lui réussit bien (il avait inscrit le but de la victoire l'an passé), le Tunisien a marqué pour la première fois de la saison, devenant le 6e Aiglon à scorer après Saint-Maximin (2 buts), Ganago, Lees-Melou, Jallet et Makengo (1 but).

F.H. (Source : STATS)