Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Appliqués mais battus

Nice 0-1 Sporting Portugal

14 juillet 2018

Appliqués mais battus

Ce samedi, le Gym s'est incliné (0-1) face au Sporting Portugal à l'occasion de son 2e match amical de l'été. Dominateurs en 1ère mi-temps, dominés en seconde, les hommes de Patrick Vieira ont apporté une bonne conclusion au stage de Divonne. 

Du rythme, du jeu, de l’engagement : comme prévu, la deuxième match de l’été n’eut d’amical que le nom. Tant mieux pour les acteurs et le millier de spectateurs. Après une semaine de stage intense, les hommes de la Côte affichèrent pas mal de sérénité dans leur jeu durant le premier acte, avant d'éprouver plus de difficultés lors du second.

Placés en 4-3-3, avec Danilo juste devant la défense et Ihsan Sacko en pointe, ils eurent la possession le plus clair du temps. Appuyé sur une ligne défensive (Burner, Hérelle, Dante, Coly) impeccable, mis dans le ton par un triangle (PLM, Danilo, Cyprien) joueur et dominateur au coeur du jeu, le groupe mit d'abord tous les ingrédients nécessaires à une bonne copie. Et un en particulier : l’application.

En face, le Sporting, qui jouait à domicile (une grande communauté portugaise habitant Genève) donna une très bonne réplique avec son 4-4-2 véloce et technique Le contraire aurait d’ailleurs été étonnant pour une formation rompue aux batailles européennes, qui monta en régime au moment où les Rouge et Noir ressentirent leurs jambes s'alourdir. 

Les deux adversaires se procurèrent quelques bonnes opportunités mais pas réellement d’occasions énormes lors des 45 premières minutes. Il manqua quelques centimètres à Sacko, qui ne put reprendre un centre de Coly d’entrée de jeu ; un peu de réussite à Dante, qui s’envola au dessus de tout le monde et rabattit une tête repoussée par Viviano. Un peu de justesse dans le dernier geste fit enfin défaut à Saint-Maximin, toujours aussi difficile à cadrer, qui ne parvint pas à apporter à deux rushs solitaires une jolie conclusion. 

En face, une grosse frappe juste au-dessus de Montero (21’) et un essai à terre de Belloli (31’), sur laquelle un Benitez solide se coucha, furent les deux mouvements les plus dangereux de la première moitié du match. 

Les jambes lourdes

Une erreur technique dans le rond central de Lees-Melou fut exploitée à la perfection par les Vert et Blanc au retour sur le pré. En quelques échanges courts et une attaque hyper rapide, ils ouvrirent le score grâce à une superbe frappe enroulée du gauche de Matheus Pereira (0-1, 53'). Et faillirent doubler la mise dans la foulée, mais Montero manqua son tête à tête avec Benitez et trouva les nuages divonnais (55'). 

Derrière, le Gym subit. Le coach Vieira changea peu à peu tous ses joueurs de champ, sans pour autant toucher à son système. Romain Perraud - entré comme ailier droit - décocha une flèche de son beau pied gauche, boxée par Viviano (65'). Il fut imité, quelques minutes plus tard, par JV Makengo, avec le même résultat. 

Placés haut, les Niçois faillirent enfin se faire piquer par un contre mené à 100 à l'heure, mais Cabral, bien gêné par un retour de Souquet, manqua le cadre. 

Le dernier mouvement d'une très bonne séance de travail. 

Le Gym retrouvera la capitale azuréenne dans la soirée et y poursuivra son travail, avant de se déplacer à Charleroi le week-end prochain, pour son 3e amical de l'été. 

C.D.

A Divonne, stade municipal,
OGC Nice  0-1 Sporting Portugal (0-0 à la mi-temps)

Match amical 2 - 14/07/2018

1002 spectateurs 

Arbitre : Benoit Millot 

Buts : M. Pereira (53') pour le Sporting Portugal.

OGC Nice : Benitez - Burner (Souquet 70'), Hérelle (Pelmard 60'), Dante  (Boscagli 70') (cap), Coly (Hamache 70') - Lees-Melou (Makengo 70'), Danilo (Tameze 60'), Cyprien (Walter 60') - Saint-Maximin (Sylvestre 80'), Sacko (Diaby-Fadiga 60'), Marcel (Perraud 60').

Sporting Portugal (11 de départ) : Viviano - Ristovski, A. Pinto, Mathieu (cap), Agbenyenu - Petrovic, Misic, Wendel - Belloli, M. Pereira, Montero.