Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Affûté et affamé

Danilo Barbosa

4 juillet 2018

Affûté et affamé

Entre une séance d’entraînement et une batterie de tests médicaux, le jeune milieu de terrain a débarqué, mardi, en salle de presse, pour répondre aux premières questions des médias. Danilo Barbosa, collectif, y a exposé les raisons l’ayant poussé à rejoindre le Gym.

Jeune, certes, mais déjà un parcours à faire saliver ! Une expérience européenne qu’il qualifie comme « plus intense » et qui lui a permis « de développer », en plus de son imposante carrure, « technique, agressivité et tactique ». Après plusieurs haltes, Danilo Barbosa a donc décidé de poser ses valises en territoire français. Dans la plus belle ville du monde – s’il faut encore le préciser. 

Pourquoi l’OGC Nice ? Pour son projet « très ambitieux ». Le milieu insiste, il n’a « pas eu à réfléchir à deux fois avant de signer ». Au-delà de l’attractivité du club, la Ligue 1, « un championnat très fort, ne cessant de se développer », l’a séduit. D’ailleurs, il n’était pas le seul enjoué…

Lorsque son frère a appris que Patrick Vieira, « milieu de terrain avec lequel [les deux frangins jouaient] aux jeux vidéo », deviendrait son coach, il lui a directement téléphoné. Apprendre aux côtés de ce tacticien ? « Excitant et gratifiant » ! Une sorte de modèle pour le néo Rouge et Noir qui le poussera à « donner le meilleur de [lui]-même » et à « aider [ses] coéquipiers pour contribuer au succès de l’équipe »

 

fièvre brésilienne

 

Question intégration, Dante, compatriote et capitaine, le guidera dans ses premiers pas en terre azuréenne. « Nous avons déjà discuté par message mais je ne le connaissais pas personnellement, précise le jeune intéressé. Par son histoire et la personne qu’il est, c’est un joueur spécial, alors avoir l’opportunité d’évoluer avec lui, c’est un honneur ».

Même s’il a quitté son cocon natal en 2014, l’Aiglon ne perd pas de vue sa patrie. « Tous les joueurs professionnels veulent s’améliorer au cours de leur carrière. C’est également mon cas. Je veux évoluer pas à pas en luttant pour atteindre les objectifs du club ». Mais Danilo vise plus loin…

Son rêve ultime ? La Seleção, évidemment. Sauf que cette fois-ci, il souhaiterait intégrer l’équipe première. 

Puisque oui, il y a trois ans de cela, il arborait, en plus du brassard, la tunique auriverde lors de la Coupe du monde U20…

Solène Falaise