Accueil Site officiel de l'OGC Nice

La saison des prêtés

Bilan 2017-18

8 juin 2018

La saison des prêtés

Pour poursuivre leur progression, 5 membres du groupe professionnel ont été prêtés au cours de l'exercice précédent. On fait le bilan.

Rémi Walter (Troyes)

Utilisé dans la rotation dans l'entrejeu, et parfois positionné sur l'aile par Lucien Favre, Rémi Walter a rejoint l'ESTAC cet hiver. Dans l'Aube, le gaucher de 23 ans a retrouvé le milieu de terrain (à deux 6 ou en 8) et accumulé du temps de jeu. 

Le joueur formé à Nancy a en effet pris une place importante dans le collectif de Jean-Louis Garcia, qui lui a offert 12 titularisations en Ligue 1 (contre 6 lors de la première partie de saison) et 1 en Coupe de France

Réussie sur le plan personnel, son expérience troyenne lui laissera néanmoins un goût d'inachevé : 19ème, l'ESTAC n'a pu éviter la relégation à l'échelon inférieur.

Said Benrahma et  Mouez Hassen (

Châteauroux)

Deux Niçois ont marqué la saison castelroussine (9ème de L2) de leur empreinte : Saïd Benrahma et Mouez Hassen.

Le talentueux Benrahma a été le joueur offensif le plus utilisé par Jean-Luc Vasseur (31 matchs dont 28 titularisations). Une confiance rendue par l'international algérien, prêté à Angers et au GFC Ajaccio les deux dernières saisons. En effet, avec 9 buts et 5 passes décisives, le joueur de 22 ans a réalisé la meilleure saison de sa jeune carrière.

Le pari castelroussin est également réussi pour Mouez Hassen (23 ans). Le portier formé au Gym (49 matchs de L1) n'a vu sa progression freinée que par une blessure. Il a gardé les cages de la Berrichonne à 29 reprises en Ligue 2 (39 buts encaissés), et tapé dans l'oeil du sélectionneur tunisien, qui l'a convoqué pour la prochaine Coupe du Monde. Titularisé lors des amicaux contre la Turquie et le Portugal, il devrait même arriver en Russie en tant que numéro 1.


Olivier Boscagli,  Nîmes

Pur produit du centre rouge et noir, Olivier Boscagli a rejoint le Gard l'été dernier, après avoir goûté à la Champions League lors du barrage face à Naples.

Avec le Nîmes Olympique, le jeune défenseur (20 ans) a pris part à 28 batailles en L2 (27 titularisations, 2 passes décisives), oeuvrant à la remontée des Crocodiles dans l'élite, attendue depuis 25 ans.

Passé par toutes les sélections de jeunes, il a également honoré 4 sélections avec l'Equipe de France Espoirs cette saison.

Gautier Lloris (GFC Ajaccio)

Comme Rémi Walter, Gautier Lloris a été prêté en janvier dernier. Pour sa première expérience loin du Comté, le défenseur de 22 ans a connu une lutte pour le maintien avec le GFC Ajaccio. A gauche d’une défense centrale à 3 têtes ou dans l’axe d’une ligne de 4, il a disputé 1122 minutes de jeu (13 matchs, 12 titularisations). Ses prestations solides ont contribué au maintien du Gaz' dans l'antichambre de l'élite (16ème).