Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Angers s

Adversaire

11 avril 2018

Angers s'est redressé

Après avoir sérieusement tangué à la fin de l’hiver, Angers s’est bien redressé avec l’arrivée du printemps. En ballotage favorable dans la course au maintien, le SCO (14e) garde même la possibilité de terminer confortablement en milieu de tableau cette saison 2017/2018. Photographie du prochain adversaire du Gym.

Bonne dynamique

« Angers n’a perdu qu’un seul de ses 6 derniers matches de Ligue 1 (3 victoires, 2 nuls) - à Paris (1-2) le 14 mars dernier - après avoir perdu chacun de ses 3 précédents ». La stat livrée par Opta atteste de la bonne spirale dans laquelle se trouve actuellement le groupe de Stéphane Moulin. Avant dernier de L1 au sortir de la 26e journée, le voilà qui pointe à la 14e place de la hiérarchie. Avec une avance de 7 points sur Troyes (18e) et un retard de 5 unités sur Guingamp (10e).


En difficulté à domicile

Très compliqué à jouer à l’extérieur, le SCO éprouve plus de difficultés chez lui. Au stade Raymond-Kopa, il affiche le 18e bilan (5 victoires, 5 nuls et 6 défaites).

A noter qu’ à l’aube de la 33e journée, les Angevins ont accumulé 36 points (8 victoires, 12 nuls et 12 défaites). Après Montpellier (18 nuls), c’est le plus haut total de nuls de la division.


Portés par Toko-Ekambi

Cette saison, Angers compte dans ses rangs l’une des plus fines gâchettes de l’élite : Karl Toko-Ekambi. Sacré champion d’Afrique avec le Cameroun en 2017, l’attaquant enchaîne les grosses performances avec une grande régularité. Dans le championnat 2017/2018, son compteur affiche 17 buts et 4 passes décisives. Il est directement impliqué dans 46 % des réalisations de son équipe, (17/37), ratio le plus élevé d'un joueur par rapport aux buts de son club dans l’élite.