Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Mario, 1er du mois

Aiglon de Nice - Lille

4 mars 2018

Mario, 1er du mois

Auteur de son 14e but de la saison en championnat face à Lille (2-1), Mario Balotelli remporte un nouveau titre d'Aiglon du match. Derrière le colosse, on retrouve l'autre buteur du soir, Wylan Cyprien, suivi par Allan Saint-Maximin.

« On connait ses qualités. Il est très habile dans les 16 mètres. Il sent quand l’équipe peut faire mal ». A l'issue de la partie, Lucien Favre n'a pas tari d'éloges envers son talentueux attaquant. « Dans l’appel final, il est très fort, il fait le sprint qu’il faut à ce moment là. Il joue juste devant le but, à la passe ou à la finition ».

S'il a tenté 7 tirs ce vendredi, c'est sur son premier que Super Mario a frappé, d'un coup de casque imparable (5'). Il s'agit du 4e but de l'Italien en 3 rencontres face aux Nordistes (3 buts en championnat, 1 en Coupe de la Ligue). Déjà meilleur buteur du 3e millénaire, Il Signore a pris encore un peu plus de poids dans l'histoire du club, en inscrivant le 3000e but du Gym dans l'élite. Comme un symbole.

Le perfectionniste entraîneur a également expliqué comment il parvenait à tirer la quintessence de l'international italien : « J’insiste beaucoup avec lui sur ce qu’il doit faire en plus. Je pense que depuis qu’il est là il a fait pas mal de progrès. Il joue beaucoup plus que l’an passé, il est de plus en plus régulier et il doit continuer dans ce sens ».

Cyprien monte en puissance

Avec 36% des votes, le numéro 9 remporte la mise devant Wylan Cyprien, qui se couvre d'argent pour sa 3e titularisation de la saison en L1. Celui dont Lucien Favre a loué - entre autres - l'habileté, cumule 22% des voix. Logique au vu de sa prestation solide dans l'entrejeu (92,3% de passes réussies), bonifiée avec 1 "doublé" but - passe décisive.

Saint-Maximin, C'est juste

C'est Allan Saint-Maximin qui clôture la marche, avec 3% de moins que l'ancien milieu lensois. Outre ses dribbles ravageurs, l'ailier s'est montré juste techniquement (89,3% de transmissions réussies dans le camp adverse). Après avoir délivré 5 passes avant un tir (record du match), il a finalement trouvé l'ouverture en lançant idéalement Souquet sur le but victorieux.

F.H.