Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Pierre Lees-Melou : « Repartir de l

3 questions à...

24 février 2018

Pierre Lees-Melou : « Repartir de l'avant »

Rentré de Russie avec le groupe ce vendredi, Pierre Lees-Melou s'est présenté en conférence de presse dans la foulée. Le milieu du Gym est revenu sur le parcours européen et l'ultime revers à la RZD Arena (1-0), avant d'évoquer le rendez-vous de dimanche à Bordeaux. Un déplacement forcément particulier pour le Girondin de naissance, qui s'attend à voir de nombreux proches garnir les tribunes duu Matmut Atlantique.

Pierre, quelles sont tes impressions après ce déplacement à Moscou ?
À la fatigue de ce long voyage, se sont ajoutés de la frustration et de l’énervement. Même si le Lokomotiv est une très belle équipe, ça s’est joué sur des détails, avec des occasions manquées lors des premières périodes, à l’aller comme au retour. Ils ont su profiter de nos erreurs et ne se sont jamais affolés. Il nous a manqué de l’efficacité et de l’expérience : ça nous servira de leçon pour la suite. Personnellement, j’ai été content de faire partie de cette aventure européenne, même si ce dernier duel me laisse beaucoup de regrets. Quand on a goûté à l’Europe, on a qu’une envie de continuer à vivre des moments comme ça, et même d’aller plus loin dans cette compétition.

« La chance, il faut la provoquer »

Comment expliques-tu ce manque d’efficacité dans les 2 surfaces ?
On est parfois moins lucides, et on commet des erreurs évitables. L’usure physique ? Il ne faut pas se cacher derrière ça : nous avons voulu jouer toutes les compétitions, et nous sommes tous en forme. Il y a aussi eu parfois des décisions défavorables : on espère que la roue tournera de ce côté-là aussi. Mais la chance, il faut la provoquer. Maintenant qu’il ne nous reste plus que le championnat, j'espère qu’on va repartir de l’avant et lancer une nouvelle série.

Justement, Bordeaux arrive déjà dimanche...
A nous de rendre cette fin de saison intéressante et alléchéante. Nous voulons tous aller dans le même sens, et aller chercher l’Europe. Ca passera par des résultats, et, on l’espère, dès dimanche à Bordeaux. Ce sera forcément particulier, car c'est chez moi, entre la famille et les amis, je risque d'avoir quelques supporters. Les Girondins sont sur une bonne série depuis leur changement de coach (4 victoires, 1 défaite lors des 5 dernières journées, ndlr), et on sait que ça ne va pas être facile. Nous devrons nous concentrer sur nous-mêmes, jouer en étant plus efficaces, tout en analysant le jeu de Bordeaux pour essayer de bien les contrer et faire un résultat là-bas.