Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Le Gym trébuche

Nice 1-2 Troyes

11 août 2017

Le Gym trébuche

Moins réaliste qu'un promu chirurgical, le Gym s'est fait piéger par Troyes à l'occasion de sa première sortie de la saison à domicile (1-2).

Une semaine après le revers inaugural à St-Etienne, le Gym voulait s'imposer face sur ses terres pour lancer son championnat. Il n'a pas réussi à s'exécuter et sort de cette 2e journée avec un sac de regrets. Dans la chaleur d'une fin d'après-midi d'été, il a pourtant rapidement posé le pied sur le cuir pour tenter de prendre l'avantage. Nouvel arrivant, Allan St-Maximin a prouvé qu'il avait de l'huile dans le moteur et du feu dans les jambes. Aligné à gauche du 4-2-3-1 de Lucien Favre, qui vit revenir Mika Seri au coeur du jeu, il se signala d'entrée par quelques démarrages puissants et une balle de but. Lancé par Mika Seri, il avala son couloir, se présenta face à Samassa, mais son tir fut repoussé par le portier adverse (18').

Avant ce premier rush, Bassem Srarfi, aligné en 10, faillit inscrire un petit bijou au bout de 10 minutes. Plein axe, le meneur tunisisien se joua de toute la défense auboise en solitaire, mais manqua d'un brin de lucidité dans son dernier geste.

Au coeur d'une première période qu'il domina dans les grandes lignes, le groupe de Lucien Favre faillit néanmoins se faire surprendre sur une belle frappe de Dingomé, claquée par Cardi (23'). Une action prouvant que, malgré l'emprise et la possession, l'affaire serait stressante face à un visiteur placé bien bas mais redoutable en contre. La suite du match accrédita cette thèse. Avant la pause, Mika Seri brisa une ligne et lança Alassane Plea, mais le numéro 14 croisa trop sa frappe (33').

 

Cruel

 

L'incertitude du déroulé se transforma en pression lorsque le promu surprit les Aiglons au retour de vestiaires. Et ce malgré une énorme opportunité de Srarfi, qui se heurta à Samassa alors que le portier venait de repousser une frappe flottante de Seri (48'). L''ouverture du score troyenne fut limpide. Dans ses 30 mètres, l'éternel Nivet leva la tête et alerta Niane dans le dos de la défense azuréenne. A la lutte avec Dante, le Malien renifla le bon coup, vit Cardinale sortir à la limite de la surface, devança le capitaine du Gym et loba le portier avec malice (0-1, 54'). Injuste mais implacable. Mais dans le sillage du duo St-Maximin-Seri, les Aiglons refirent leur retard sans se laisser le temps de douter. A la baguette, le colonel ivoirien mit sur orbite Pierre Lees-Melou, lequel pénétra dans la surface côté gauche, effectua un passement de jambes et se fit faucher par Vizcarrondo. Alassane Plea ouvrit son compteur sans trembler, d'un pénalty frappé fort et à ras de terre (1-1, 64').

Le retard fut comblé mais le scénario demeura inchangé : Nice domina, Troyes défendit bas mais ne rompit pas. Ce qui, logiquement, laissa planer une menace sur les locaux. Yoan Cardinale étala ses vertus mentales, avec une parade décisive sur une tête de Grandsir (67'). Le coach Favre lança Mahou puis Jallet à la place de Srarfi et Sarr. Nice poussa sans s'affoler et crut prendre l'avantage lorsque Dante se jeta sur un corner mal dégagé par Samassa, mais Traoré arriva avant le Brésilien pour sauver les siens, à 20 minutes du terme.

A force de ne pas se mettre à l'abri, l'issue redoutée arriva. Sur un centre de Darbion, Niane remisa de la poitrine et Khaoui repris à une touche (86') pour transformer son 1er ballon en points. Terrible.

Après une entame de L1 délicate, les Niçois devront se remettre dans le bon sens mercredi prochain, à Naples, où un bouillant barrage de Ligue des Champions les attend.

A Nice, Allianz Riviera,
OGC Nice 1-2 ESTAC Troyes (0-0 à la mi-temps)

2e journée de L1 - 11/08/2017

24 260 spectateurs

Arbitre : Jérôme Miguelgorry

Buts : Plea (62') pour Nice ; Niane (54'), Khaoui (86') pour Troyes

Avertissements : Koziello (63'), Dante (90') à Nice ; Vizcarrondo (60'), Samassa (62'), Hérelle (77') à Troyes.

OGC Nice : Cardinale - Souquet, Dante (cap), Le Marchand, Sarr (Jallet 70') - Koziello, Seri - Lees-Melou (Marcel 88'), Srarfi (Mahou 60'), St-Maximin - Plea.

Troyes : Samassa - Deplagne, Hérelle, Vizcarrondo, Traoré - Bellugou (Confais 80'), Dingomé - Grandsir (Khaoui 84'), Nivet (cap) (Azamoum 70'), Darbion - Niane