Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Seri remporte le prix Marc-Vivien Foé

Distinction

14 mai 2017

Seri remporte le prix Marc-Vivien Foé

Mika Seri remporte le prix Marc-Vivien Foé, attribué au meilleur joueur africain de L1 par Radio France Internationale et France 24 (les votes étant effectués par des journalistes spécialisés et des personnalités). Une juste récompense pour le maître à jouer du Gym, qui recevra son trophée des mains des journalistes de RFI avant le coup d'envoi de Nice - Angers.

Beaucoup de choses ont été écrites sur la saison de l'Eléphant. Son élan, ses coups de patte, ses orientations, sa capacité à rester dans l'ombre pour attirer la lumière. Le numéro 6 est finalement devenu le meilleur joueur africain de la L1 2016 / 2017 ce dimanche, succédant ainsi à Sofiane Bouffal (sacré en 2016), André Ayew (2015), Vincent Enyeama (2014), Pierre-Emerick Aubameyang (2013), Younes Belhanda (2012) et Gervinho (2011,2010). « Il avait déjà fait une bonne l’année passée dans un rôle différent, là il a pris un rôle qui est devenu plus important », a soufflé Lucien Favre à son propos, lors de la conférence de presse ayant précédé Nice - Angers.

"Chef de tribu"


Invité à brosser le portrait de son leader technique, l'entraîneur romand s'est exécuté avec précision. « Il sait tout faire, s’adapte à tout. Il est très fort quand il a le jeu en face de lui, sait bien percuter au bon moment - soit balle au pied, soit par ses passes qui cassent des lignes –, sent bien les coups, est très intelligent tactiquement. Il est capable de la donner, de faire un une-deux et de s’engouffrer après. Il a un esprit offensif, un tir, met des buts (6 cette saison) et fait des assists (10), c'est important pour les milieux. Il a un bon niveau, même s'il a encore des trucs où il doit progresser, où il doit franchir des paliers. Il le sait. »


Facile sur le terrain, donc, mais aussi à l'aise en-dehors. « Il est magnifique, fantastique, s'enthousiasme Favre. Il ne s’énerve jamais, c’est incroyable. Il parle et les autres l’écoutent, c’est toujours quelque chose de rigolo. On dirait le chef de tribu, c’est très positif. C’est un leader à sa façon. Sur le terrain il est là. Il a ce charisme sans trop en faire. Il est très pro et puis il joue, il joue. C’est du haut niveau. »