Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Solidarité Handicap : tout un club mobilisé

Citoyen

11 avril 2017

Solidarité Handicap : tout un club mobilisé

Du 30 mars au 2 avril, l'OGC Nice a organisé l'opération « Solidarité Handicap ». La manifestation, s'inscrivant dans la politique citoyenne du club, s'est axée autour de deux thèmes essentiels : promouvoir l'intégration des personnes handicapées par le sport et valoriser la pratique du handisport. Afin de donner de l'élan à l'événement, tout le club rouge et noir s'est retroussé les manches, des joueurs aux spectateurs. « Avec cette opération, on a souhaité mettre à l’honneur et soutenir des associations locales qui œuvrent en faveur de personnes handicapées, tout en promouvant la pratique commune du sport entre personnes valides et handicapées, explique Virginie Rossetti, Directrice Communication de l’OGC Nice. Le Gym a une caisse de résonnance énorme et c’est son rôle de porter ce type de cause auprès des supporters et de les intégrer pleinement à ses actions citoyennes. Nos joueurs pros – Arnaud Souquet et Maxime Le Marchand – font également preuve d’une grande implication, à l’instar de toutes les composantes du Club. » 
 

Jeudi 30 mars : Souquet et Le Marchand en éclaireurs

Le premier temps fort de l'opération s'est tenu jeudi 30 avril, à la faculté des Sciences du Sport. A l'occasion de la journée nationale du Sport et du Handicap, Arnaud Souquet et Max Le Marchand ont répondu à l'invitation de l'Association Initiative STAPS. Pendant une bonne partie de l'après-midi, les deux défenseurs se sont, entre autres, initiés à la pratique du cécifoot - à 4 contre 4 ou en tête à tête – et du handibasket. « C’était génial, on s’est éclaté, savourait le premier nommé. C’est très bien de montrer aux gens que le handicap n’empêche pas de faire du sport et que personnes valides et handicapées peuvent s’amuser ensemble. » 

« On a participé à cette journée avec beaucoup de plaisir, appuyait le second. C’est important que le club s’engage sur ce type d’actions et que nous, joueurs, puissions nous impliquer. » Après avoir fait le tour des nombreuses activités proposées, les Aiglons ont remis deux maillots dédicacés à des héros de l'après-midi, tirés au sort. Avant de se retirer en laissant derrière eux une agréable sensation. « Les joueurs ont été très impliqués et disponibles pour toutes les personnes présentes. C’est très bien qu’un club comme l’OGC Nice se mobilise pour un événement en faveur du Sport et du Handicap », a ainsi conclu Matthieu Aimar, Responsable du projet de la Journée Nationale du Sport et du Handicap.
 

Vendredi 31 mars : 2e mi-temps à Charles-Ehrmann


Le lendemain, l'opération s'est poursuivie dans les murs de Charles-Ehrmann. Ou plutôt au bord du terrain d'entraînement de l'équipe première, où 35 personnes en situation de handicap et 14 accompagnateurs ont pu assister à l'entraînement des pros. « L’OGC Nice nous a sollicités, et nous avons bien volontiers fait le lien avec les établissements spécialisés, précisait Céline Bretin, Responsable Service Mission Handicap de la Direction de l’Action Sociale et du Handicap de la Ville de Nice, soutien de l'opération. Je trouve que c’est une initiative très positive. Au-delà des mots, il y a un réel engagement des joueurs et une certaine empathie avec ce public. »

Pendant une bonne heure et demie, les observateurs, issus de différents établissements niçois,* ont ainsi pu profiter d'une séance rythmée, avant d'échanger avec les Aiglons et de prendre des photos souvenirs. « Les personnes que nous avons amenées ont passé un très bon moment et se sont montrées attentives tout au long de la séance, saluait Cécile Dubois, Educatrice Sportive au Centre d’Accueil de Jour (CAJ) – ADAPEI-AM. C’est une très belle initiative du club qui permet à nos usagers d’approcher ceux qu’ils admirent, car ce sont tous des fans, donc ils étaient super contents. Merci à l’OGC Nice ! »

* Etaient présents à l'entraînement : le CENTRE PSYCHOTHERAPIQUE DE JOUR - CHU DE NICE ; 3 établissements d’ADAPEI- AM (Centre d'Accueil de Jour R.N.M sites Le Trident et Eugène Salla, Foyer de Vie La Madeleine, ESATITUDE NICE Ateliers De Alberti ; l'APF (Délégation départementale des Alpes Maritimes) ; MAS Palmerose ; le Complexe Apraxine et MOZAHRT. Toutes les personnes présentes ont été invitées à Nice-Bordeaux.

Dimanche 2 avril : final à l'Allianz Riviera

Le superbe duel entre le Gym et Bordeaux a été dédié à 3 associations locales liées au handicap : Un regard pour te voir ; Bouchons d’Amour 06 et Chemin des rêves. Pour l'occasion, elles ont toutes été invitées à assister à cette 31e journée où une cagnotte a par ailleurs été créée. 1 euro a été prélevé sur chaque billet vendu, l'OGC Nice se chargeant, dans un second temps, de doubler la somme finale. Au terme de cette action menée conjointement par le club et les supporters, le chèque remis aux associations s'élevait à 9810 euros. Une somme divisée à parts égales entre les 3 organismes, qui ont donc reçu chacun 3270 euros.

Qui sont-ils ?

Marie Fernique, Membre du Comité d'Administration de l’association « Chemin des Rêves »
« Chemin des Rêves existe depuis une douzaine d’années. Au départ c’était surtout une structure organisant des activités sportives pour valides et handicapés car on a toujours voulu que toutes ces personnes puissent faire du sport ensemble. Petit à petit on s’est ouvert vers le côté récréatif et sorties exceptionnelles (Disneyland Paris, visites à Monaco, dans l’arrière-pays) pour que valides et handicapés puissent vivre de belles expériences ensemble en famille. Le chèque de dimanche servira à faire quelque chose d’extraordinaire (une sortie dans un parc d’attractions) ou bien à remettre en route notre « Club Parole » qui a disparu mais qui est essentiel pour tous nos membres, qu’ils soient handicapés ou valides. Merci au Gym de permettre à nos membres de vivre d’aussi beaux moments ».

Didier Ligonnet, Président de l’Association « Un Regard pour te voir »
« A l’origine le but de l’association était de me faire soigner et opérer il y a 4 ans car j’avais perdu la vue, mais aujourd’hui il s’agit de financer mes transports pour aller en Suisse et suivre mes traitements afin de continuer à y voir. Je suis obligé d’aller en Suisse tous les 3 mois car en France ce traitement n’est pas pris en charge, il est interdit et il n’y a pas d’accord entre la France et la Suisse. Le chèque va servir pour payer mes déplacements en Suisse pendant 3 ans afin de recevoir mon traitement pour ne pas perdre la vue. Je remercie l’OGC Nice, c’est vraiment une belle opération. »

Elsa Lamort, Bouchons d’Amour 06
« L'association les BOUCHONS D'AMOUR collecte tous types de bouchons et couvercles en plastique pour les vendre à un recycleur. L'argent ainsi récupéré permet de financer des projets pour les personnes en situation de handicap : aménagement de logement, de véhicule et matériel handisport. En 2016, 50 tonnes de bouchons ont été récoltées sur les Alpes Maritimes. Nous sommes partenaires de l'OGC Nice depuis 2015, il nous apporte de la visibilité et nous permet de collecter une grande quantité de bouchons. En effet, les particuliers peuvent déposer leurs bouchons toute l'année à la boutique (place Masséna) et les soirs de match à domicile au stade avant les contrôles de sécurité.

Au stade, tous les bouchons des buvettes sont aussi conservés pour l'association ! Tout le personnel du club collecte également dans les bureau du centre d'entraînement. Et enfin, les joueurs participent aussi puisque les bouchons sont récupérés au bord du terrain d'entraînement et dans les vestiaires ! La quantité récoltée grâce à notre club de foot est estimée à 2 tonnes par an ! L'opération de dimanche dernier est une belle opportunité pour nos associations et les personnes que nous aidons. Tous les bénévoles des Bouchons d'Amour remercient vivement le club pour cet événement qui va avoir des effets immédiats. En effet, l'argent reversé va permettre d'aider plusieurs familles à financer un projet pour améliorer leur quotidien, mais également aider concrètement les bénévoles par l'achat de sacs poubelle que nous utilisons au quotidien pour transporter les bouchons. »