Accueil Site officiel de l'OGC Nice

La réserve rechute face à Colomiers

CFA

25 mars 2017

La réserve rechute face à Colomiers

Après une belle embellie sur les dernières rencontres (10 points en 5 matchs), la réserve rechute face à Colomiers, battue 1-0 à domicile.

Parc des Sports Charles Ehrmann, samedi 16h : 9° au compteur, pluie battante et pelouse gorgée d'eau. Voilà pour le décor de cette 24e journée du championnat de CFA.

Dans ces conditions de jeu difficiles, la réserve niçoise se faisait surprendre d'entrée de jeu : Coffi débordait sur l'aile droite et adressait un centre tir fort dans la surface qui passait au milieu des défenseurs niçois avant d'être prolongé au second poteau par Insou (0-1, 6e).

Menée dès le début du match, l'équipe de Laurent Bonadéi, renforcée par 7 joueurs pros, peinait à se créer des occasions en première période. Lusamba (d'une frappe à l'entrée de la surface) et Bosetti (d'un coup franc) étaient les deux seuls à mettre à contribution Rémi Goryl, le portier columérin.

Au retour des vestiaires, sur un terrain de plus en plus difficile, Nice accentuait sa domination. Les Rouge et Noir disputeront pourtant la dernière demi-heure à 10, après l'exclusion d'Arnaud Lusamba, qui recevait deux cartons jaunes coup sur coup (60e). 

Malgré cette infériorité numérique les meilleures occasions étaient niçoises. Des Aiglons pas vernis qui verront un coup franc enroulé de Bosetti (75e) et une frappe limpide de Ranieri (84e) renvoyés par la transversale de Goryl qui n'avait pas esquissé le moindre geste sur les deux actions. Le Gym tentera le tout pour le tout dans les derniers instants avec l'entrée de Mahou et une tactique en 2-4-3 mais ne parviendra pas à revenir au score, et aurait même pu être puni sur un contre sur lequel Pouplin s'interposait en deux temps.

C'est un coup d'arrêt dans la remontée de l'équipe réserve au classement, à nouveau sous la menace des trois relégables.

 

L'équipe niçoise

Pouplin - Burner, Messaoudi (cap. ; Mahou, 85e), Lloris, Diatta - Koziello, Lusamba, Marcel - Srarfi (Ranieri, 68e), Bosetti, Abdelli