Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Donis, compteur ouvert

Focus

14 février 2017

Donis, compteur ouvert

Il est entré en piste avec force et entrain. Ce qui insuffla au Gym l'allant pour rebondir. Ce dimanche, au terme d'une petite heure au Roazhon Park, Tassos Donis a ouvert son compteur but et remis les Aiglons dans le sens du jeu. Tout en pensant collectif.

Une entrée consécutive à un coup dur : la blessure d'Alassane Plea, meilleur buteur du groupe. Une première période compliquée, Nice breaké par Rennes et un destin à forcer. Lorsqu'il a quitté le banc pour fouler la pelouse bretonne, l'international espoirs grec avait les éléments face à lui. Il s'en est servi pour se propulser vers l'avant. En 51 minutes, Donis a offert de la profondeur et des solutions. Touché 19 ballons, réussi 82% de ses passes, subi deux fautes et tenté 2 tirs. Dont un qui atteignit la mire. Suite à une bonne prise de balle et à un relais avec Valentin Eysseric, il prit de vitesse la défense adverse pour inscrire un vrai but d'attaquant (59').

5 minutes plus tard, il déposa Chantôme et centra pour Wylan Cyprien, dont la frappe fuit le cadre. L'écart fut réduit, puis les Aiglons égalisèrent finalement à dix petites minutes du terme grâce à Valentin Eysseric.

Récompense et promesse

Après avoir touché du bois à Schalke, l'attaquant a enfin goûté la joie du buteur niçois. Lui qui, en 157 minutes de L1, avait déjà connu celle du dernier passeur, à Montpellier.

« Je suis très content d'avoir marqué mon premier but avec Nice. Mais, surtout, je me sens très bien car j'ai pu aider mon équipe », a soufflé le Grec en après-match, bonnet vissé sur la tête. A l'aise dans les un contre un comme dans ses orientations, il aura seulement manqué d'un brin de lucidité en fin de rencontre, lorsqu'il choisit d'aller percuter au lieu de servir ses coéquipiers dans l'axe.

Ce qui prouve qu'à 20 ans, le joueur prêté par la Juve porte de belles promesses et garde une belle marge de progression.