Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Bonadei : « On ne lâchera rien ! »

CFA

25 janvier 2017

Bonadei : « On ne lâchera rien ! »

La réserve du Gym traverse actuellement une période délicate en championnat. Mais malgré une position inconfortable de lanterne rouge du groupe D de CFA, le groupe de Laurent n'a pas déposé les armes. Au contraire, il compte bien tout donner pour aller chercher son maintien. Ce que résume avec détermination le coach en ce milieu de semaine.

Laurent, après le nul effectué à Paulhan (1-1 lors de la 17e journée), quel est l'état d'esprit des troupes ?
Rien n'est fini et on ne lâchera rien jusqu'au bout. Nous avons l'ambition de nous sauver et de figurer au mieux dans ce championnat. Au début de la saison, on jouait le maintien à 12 équipes, désormais il se jouera à 5 ou 6. Le championnat est très homogène, ça se vérifie tous les week-ends. Nous sommes à 3 points des deux formations de devant et à 6 du 11e : on a vu avec Montpellier (actuel 12e), qui était un point devant nous il y a deux journées et a enchaîné deux succès, ça peut aller très vite.

Quelle est la feuille de route à court terme ?
Il faut absolument enchaîner deux ou trois succès pour retrouver un nouvel élan. Il y a de quoi faire. Nous finirons à Martigues au mois de mai (le 20). D'ici là, on connait notre mission : prendre des points et mettre 3 équipes derrière nous. Malgré les résultats, mon rôle et mon optique ne changent pas : il faut continuer à développer les joueurs et à les faire progresser. D'ailleurs, voir les jeunes qui intègrent le groupe pro reste une satisfaction. Même si c'est vrai que ma préoccupation, c'est qu'on conserve notre place dans ce championnat.

Le recrutement de Mehdi Messaoudi, défenseur de 27 ans, s'inscrit également dans cette optique ?
On sait que c'est très compliqué d'assurer le maintien avec des jeunes. Nous sommes aussi dépendants de ce qui se passe plus haut. Nous avons eu l'opportunité d'amener un peu de fraîcheur, nous l'avons saisie. Mehdi est niçois, a été stagiaire pro à St-Etienne – ce qui fait qu'il sait ce que vivent les jeunes –, possède une solide expérience du monde amateur (passé par Gap, Grenoble, Martigues, le Pontet). C'est important d'avoir des joueurs qui puissent prendre le relais sur le terrain, y compris par rapport au corps arbitral. Il a disputé son premier match a Paulhan, il a donné de la voix. Il est en mesure de servir de guide à nos jeunes et peut apporter ce supplément d'âme nécessaire à notre fin de saison.