Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Non, le Gym ne faiblit pas !

Guingamp 0-1 Nice

30 novembre 2016

Non, le Gym ne faiblit pas !

Attendus au tournant par de nombreux observateurs après les deux points bêtement laissés en chemin face à Bastia dimanche, les Aiglons ont répondu de la meilleure des manières en infligeant à Guingamp sa première défaite à domicile de la saison.

Les Rouge et Noir sont toujours là, toujours leaders après quinze journées de Ligue 1 ! Après un nul au goût de défaite dans les têtes lors du derby face au SC Bastia, le Gym n'a pas tardé à remettre la marche en avant. Après leur défaite à Caen, il avait fallu aux Aiglons patienter quinze jours pour remettre les pendules à l'heure. Avantage de leur calendrier hyper compact de cette fin d'année 2016, ils n'auront eu à ruminer que 72h. L'opposition qui les attendait en Côte d'Armor s'annonçait coriace et elle le fut.

Comme face à Bastia, les Aiglons, qui n'enregistraient qu'un seul changement dans leur onze de départ (Koziello plutôt que Walter) avaient rapidement pris le match en main. Dès la 5e minute, un bijou de Younes Belhanda nettoyait la lunette de Johnsson et plaçait le Gym en tête. Un but copie conforme de celui d'Alassane Plea dans la même cage, en mai dernier, pour une victoire qui avait alors offert la 4e place au Gym.

Dante, la tour de contrôle

Si, comme face aux Corses, les Niçois auraient pu s'échapper et marquer le but du break (tête de Dante sur la barre 14e, face à face perdu par Plea 16e), ils n'auront cette fois pas eu de perte de concentration pour remettre leur adversaire dans le match. En première période, Yoan Cardinale s'illustra sur deux belles envolées (15e, 45e) pour mettre en échec des frappes de Didot puis Salibur.

Ils auront, certes, souffert en fin de partie, mais quoi de plus normal face au 5e de Ligue 1, jusque là invaincu sur sa (superbe) pelouse et qui, un peu en désespoir de cause il faut le dire, a allongé le jeu dans le dernier quart d'heure en espérant trouver une ouverture, n'y parvenant pas dans son jeu de passes. Mais les Bretons se heurtèrent à une équipe azuréenne solidaire, remarquablement organisée autour de son capitaine Dante, auteur d'une performance de grande classe, et à la sérénité de Yoan Cardinale, parfait sur sa ligne et qui n'aura pas relâché un seul des nombreux ballons qu'il eut à négocier dans un second acte stressant.

Avec 36 points après 15 journées, les Aiglons font un beau leader de Ligue 1, avant la réception de Toulouse dimanche soir à l'Allianz Riviera.

A.D.

A Guingamp, Stade du Roudourou,
EA Guingamp 0-1 OGC Nice (mi-temps 0-1)

15e journée de L1 - 30/11/2016

16 680 spectateurs

Arbitre : Benoît Millot

But : Belhanda (5e) pour Nice

Avertissements : Kerbrat (66e), Diallo (89e) à Guingamp ; Belhanda (52e) à Nice

EA Guingamp : Johnsson - Ikoko, Sorbon, Kerbrat, Marçal - Deaux (Diallo, 78e), Didot, Blas (Mendy, 57e) - Coco, Briand (cap.), Salibur (De Pauw, 75e)

OGC Nice : Cardinale - Ricardo, Dante (cap.), Sarr, Dalbert - Koziello, Cyprien, Seri (Bodmer, 84e) - Belhanda, Eysseric (Walter, 89e) - Plea (Donis, 78e)