Accueil Site officiel de l'OGC Nice

L’apprentissage continue

Naples 3-0 Nice

1 août 2016

L’apprentissage continue

Le Gym n'a pas réussi à prendre a mesure du Napoli. De sortie au San Paolo, le groupe de Lucien Favre est tombé face au 2e du dernier Calcio (3-0), lors d'une rencontre qui lui servira pour l'avenir. 

Il est des rendez-vous qui laissent aux lèvres un mauvais goût d'inachevé. Le 4e match amical disputé par les Aiglons face au Napoli en fait assurément partie. D'abord séduisant face au 2e du dernier Calcio, le Gym ne fut pas loin de réaliser son meilleur premier quart d'heure de l'été. Placé dans un 4-1-4-1 (ou 4-3-3 en fonction des phases de jeu), il ne se laissa pas démonter par un contexte brûlant et les superbes célébrations des 90 ans de son adversaire. De la fluidité dans les mouvements, un duo Marcel - Lusamba chargé d'animer le jeu offensif plutôt à son avantage, les petits gabarits du milieu proches les uns des autres et plutôt alertes... 

Trois coups de massue vinrent finalement doucher les ambitions niçoises. Sonner les esprits et couper les jambes. D'abord bien en place et relativement tranquille, le Napoli fit mouche dès sa première opportunité, quand Koulibaly reprit de la tête un coup franc de Mertens (9'). Il doubla puis tripla la mise dans la foulée de son ouverture. Très remuant - comme l'an passé à l'Allianz Riviera -, Dries Mertens s'offrit un exploit individuel, démarra comme une flèche de la gauche, fixa la défense, et arma une frappe imparable (24'). Sonné, le Gym tenta de continuer à jouer, mais plia une nouvelle fois sur coup de pied arrêté, lorsque Koulibaly hérita d'un ballon qui trainait sur corner pour s'offrir un doublé (27').

L'ampleur du score ne refléta vraiment pas la physionomie du début de rencontre. Impitoyable, dur à l'impact, redoutable, le Napoli fit tout de même la loi, malgré les bonnes intentions niçoises. Des bonnes intentions qui se matérialisèrent par quelques timides opportunités, une frappe de Plea d'entrée de jeu (2'), puis une demi-volée de ce même numéro 14 consécutive à un centre de Marcel, qui passa de peu à côté (15e).

La 2e période débuta avec une avance difficile à combler. Une avance qui aurait même pu être un peu plus large si Mouez Hassen ne s'était pas couché sur une frappe de David Lopez et que José Callejon n'avait pas été signalé hors-jeu dans la foulée lorsqu'il expédia de nouveau le ballon dans les filets. Lucien Favre modifia ses plans dès le retour des vestiaires. Malgré le score, la rencontre devait permettre aux Aiglons de poursuivre leur apprentissage et de continuer à travailler. Wylan Cyprien succéda à Vincent Koziello et se plaça en 10, juste derrière Alassane Plea. Nice passa alors en 4-4-1-1, avec un duo Seri-Walter à la récupération.

Malgré l'évolution du schéma, les occasions niçoises se firent rares. Au crédit des Rouge et Noir, une frappe de Plea (48') boxée par Sepe, une percée de Souquet (49') qui aurait pu aboutir à un pénalty (le latéral ayant été fauché dans la surface napolitaine), et un dernier tir d'Eysseric en fin de match, détourné par Sepe. Cohérent dans le jeu au moment où il aurait pu s'écrouler s'il avait été friable, le Gym subit tout de même l'impact de son hôte. Y compris quand celui-ci renouvela intégralement son 11. S'il afficha moins de liant dans son jeu et de justesse dans ses combinaisons, le groupe de Maurizio Sarri resta très compliqué à manœuvrer. Il n'aggrava cependant pas la marque, Mouez Hassen se montrant véloce dans ses sorties (comme à la 50' devant Callejon) et vigilant sur quelques frappes (notamment celle d'Allan à la 79') , alors qu'Insigne manqua de justesse en toute fin de rencontre au moment de servir El Kaddouri.

Devant un adversaire « Ligue des Champions », le Gym a poursuivi son apprentissage dans la douleur. Dans la chaleur. Dans l'adversité.

Il continuera à emmagasiner du vécu dès vendredi face au Sporting du Portugal. Le tout pour monter en régime avant le début du championnat, prévu le 14 août face à Rennes.  

A Naples, Stade San Paolo
Naples SSC 3-0 OGC Nice (mi-temps 3-0)

4e match amical - 01/08/2016

35 000 spectateurs environ

Arbitre : M. Carmine Russo

Buts : Koulibaly (9e, 26e), Mertens (24e) pour Naples.

SSC Napoli : Rafael (Sepe, 46e) - Hysaj (Maggio, 57e), Albiol (Chiriches, 46e), Koulibaly (Luperto, 75e), Ghoulam (Strinic, 46e) - D. Lopez (Allan, 46e), Valdifiori (Jorginho, 46e), Hamsik (Grassi, 66e) - Callejon (R. Insigne, 71e), Gabbiadini (El Kaddouri, 57e), Mertens (Dumitru, 75e).

OGC Nice : Hassen - Souquet (Albert, 71e), Baysse, Boscagli, Dalbert (Sarr, 71e) - Walter - Lusamba (Eysseric, 64e), Koziello (Cyprien, 46e), Seri (Bodmer, 75e), Marcel (Vercauteren, 64e) - Plea (Donis, 82e)