Accueil Site officiel de l'OGC Nice

« Important d

Allianz Restart

7 juillet 2016

« Important d'avoir une seconde chance »

Ce mercredi, une trentaine de jeunes venus de toute la France ont participé à l'expérience « Allianz Restart » organisée par Allianz, partenaire de l'OGC Nice. Après avoir assisté à une séance du groupe professionnel mardi soir, les jeunes espoirs à la relance ont eu l'occasion de fouler la pelouse de l'antre rouge et noir pour tenter de se mettre en évidence...

« Les blessures font partie d'une carrière. Le plus important, c'est de se donner à fond et de toujours chercher à prendre du plaisir sur le terrain ». Présent pour remettre les trophées avec son compère du milieu Mika Seri, Rémi Walter n'a pas hésité à prodiguer quelques conseils aux apprentis footballeurs. A la recherche d'une seconde chance après avoir subi divers pépins ayant freiné leur progression, ces derniers "ont tout donné" pour taper dans l'oeil des recruteurs présents au bord du terrain. Si l'enjeu sportif était de taille - certains d'entre eux peuvent être sélectionnés par Allianz pour participer à l'Allianz Junior Football Camp, un stage se déroulant au sein du prestigieux stade Allianz Arena du Bayern de Munich - , la bonne humeur et le fair-play ont dicté le tempo de la journée. Une bonne humeur découlant logiquement d'une expérience magnifique et de l'espoir de rebond qui l'accompagnait.

Une joie collective également présente sur le visage des éducateurs du Gym, comme l'a ainsi exprimé David Brero (coordinateur sportif et administratif du secteur recrutement), présent sur le bord de l'aire de jeu. « Avoir une seconde chance est très important, car chaque enfant évolue à sa vitesse. Il y a des gamins qui doivent passer à travers les mailles parce qu'ils n'avaient pas la maturité au bon moment ou qu'ils n'étaient pas au bon endroit. Ça n'empêche pas les qualités, donc c'est important d'avoir cette seconde chance. Et on a des exemples chez nous, comme Olivier Boscagli, qui est parti puis revenu, et on voit aujourd'hui que c'est une réussite... Et puis pour nous, c'est toujours positif d'aller voir des jeunes que l'on ne connait pas du tout, qui viennent de toute la France, d'avoir un oeil sur eux... ».