Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Germain : « Une fierté d’être le parrain »

Gendarmes du coeur

8 octobre 2015

Germain : « Une fierté d’être le parrain »

Ce mercredi en fin de matinée, après l'entraînement du groupe pro, Valère Germain - ambassadeur de l'Association Gendarmes du coeur - a joué les prolongations pour la bonne cause.

Dans le soleil et la bonne humeur, le Gym a enchaîné les courses à Charles-Ehrmann mercredi matin. Une séance où un groupe coupé en deux a travaillé dur, et à laquelle les représentants de l'Association « Gendarmes du Coeur », partenaire du club depuis 4 ans, ont pu assister en toute tranquillité. En toute intimité. C'est ainsi que Michel Scat (président), le major ER Frédéric Bouchard (délégué départemental) et Christophe Attia (de la société SEP) , ont pu échanger avec leur nouveau parrain en fin de séance.

« Cela fait maintenant 4 ans que le club nous soutient dans nos différentes opérations. Cette aide est à chaque fois d’une grande utilité pour toutes les familles de gendarmes », souffle le premier nommé. Avant de revenir dans les grandes lignes sur l'organisme qu'il préside, et qui célèbre en 2015 un anniversaire symbolique. « Présente dans toute la France, l’association fête cette année ses 10 ans. Nous avons jusque-là reversé environ 700 000€. Dans la très grande majorité des cas, nous intervenons aussi bien sur le plan financier, que matériel auprès des enfants de gendarmes . Que ce soit avec les anciens parrains de l’association, (Fabrice Abriel et Eric Bauthéac), ou maintenant Valère, c’est une grande fierté pour l’association d’avoir des représentants aussi impliqués. L’image du club et son engagement social apparaissent également comme une réelle vitrine pour nous... »

Côté terrain, Valère Germain a également tenu à saluer l’engagement du club rouge et noir : « Je suis vraiment content et fier d’être le parrain de cette association. Lorsqu’ils m’ont présenté leurs opérations, j’ai tout de suite adhéré au projet. C’est important que les joueurs, et plus généralement le club, s’impliquent dans de tels projets. De notre côté, on ressent vraiment l’investissement et la volonté du club de mener à bien de telles opérations. On prend du plaisir à participer et, inversement, on voit dans le regard des gens qu’on en donne.»

L’association « Gendarmes de Cœur »

L’organisation à but non lucratif vient notamment en aide aux enfants des militaires de la gendarmerie atteints d’une grave maladie.

Depuis la création de Gendarmes de cœur en 2005, l’association a reversé 700 000€ aux familles de militaires dans la souffrance.

Découvrir l’association

http://www.association-gendarmesdecoeur.org/ et sur Facebook.