Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Un OGC Nice de gala

Nice 4-0 Galatasaray

28 juillet 2015

Un OGC Nice de gala

Galatasaray possède plus de vécu. D'internationaux expérimentés. De matches de Coupe d'Europe. Mais force est de constater que le dernier champion de Turquie s'est fait « trimbaler » par le Gym. Dans un style qui commence à avoir de plus en plus de personnalité, basé sur les échanges en mouvement et un nombre de touches limité, les Aiglons ont croqué dans la première période à pleines dents, désarçonnant leur adversaire du jour, tout heureux de rentrer aux vestiaires sur un score de parité. Positionné dans son 4-4-2 en losange (Mouez Hassen dans les buts et Olivier Boscagli à gauche étant les seuls changements par rapport à Besiktas), les Rouge et Noir ont donc dicté le tempo qu'ils voulaient. Temporisant quand il le fallait. Jouant direct à l'occasion. Si bien qu'ils n'ont pas tardé à se créer les premières occasions, les trois joueurs du trio offensif (Ben Arfa d'abord, Plea ensuite, Germain enfin) prirent tous leur chance dans les 10 premières minutes.

Valère Germain

Une entame tout feu tout flamme qui se poursuivit... durant tout le premier acte, où les Rouge et Noir se procurèrent une bonne dizaine de situations dangereuses. Des occasions qu'ils ne transformèrent pas, par manque de justesse dans le dernier geste (Germain écrasant sa frappe à la 14e, Boscagli n'ajustant pas son centre à la 20e, Seri ne cadrant pas à la 26e, Ben Arfa contré in extremis à la 28e...) ou par manque de réussite, la tête de Germain en fin de période étant involontairement détournée hors du bois turc par Mathieu Bodmer (37e). Au coeur d'une période qui aurait mérité de s'achever par un but, Plea, magnifiquement lancé par HBA, perdit son duel face à Eray au bout d'une course folle (38e). Malgré deux occasions timides, les Turcs rentrèrent au vestiaire amers, frustrés, mais en faisant une bonne affaire à 0-0. 

Une deuxième période de feu

Piqués, les Lions entrèrent dans le second acte avec d'autres intentions. Ce qui ne se matérialisa par par des occasions, mais par une implication plus grande et plus d'agressivité dans les duels. Une nouvelle donne que le Gym maîtrisa avec calme, durant les dix premières minutes. Avant de reprendre sa marche en avant, et de concrétiser sa supériorité sur un pénalty d'Hatem Ben Arfa, à l'heure de jeu. Un pénalty consécutif à une superbe action d'Olivier Boscagli, très en vue à gauche de la défense niçoise, qui traversa tout le terrain balle au pied et pris un relais avec ce même HBA, avant d'être fauché par Sabri dans la zone de vérité. Une aubaine pour l'ancien joueur de Newcastle, donnant un écho statistique à une nouvelle très belle copie, peuplée de passes lumineuses et de dribbles chaloupés.

Mathieu Bodmer

Ce n'est qu'après l'ouverture du score (57e) que Claude Puel changea son 11 et son schéma. Positionnés dans le désormais classique « 3-5-2 » des 2es mi-temps, les jeunes pousses firent une nouvelle fois bonne figure, tout en affichant plus de constance. Au point de gérer avec métier, et d'aggraver le score sur une action d'école à la 70e minute. Lancé en contre-attaque, Saïd Benrahma, décala Neal Maupay, qui servit idéalement Valentin Eysseric. Encore dans un bon jour, le numéro 10 niçois, placé un cran plus bas dans l'entrejeu, ajusta le portier turc de la plus belle des manières (70e). A 2-0, le break était fait. Il grossit même deux minutes plus tard, lorsque Benrahma déposa Sabri côté gauche, fut fauché dans la surface, et se fit justice lui-même. A 3-0, la messe était dite. Neal Maupay distribua l'eau bénite, en signant un 4-0 plein de sang-froid (82e).

Au terme d'un match à sens unique, le Gym achève son mini-stage autrichien avec pas mal de certitudes. Et s'il convient de ne pas céder à l'euphorie devant ces rencontres amicales encourageantes, il rentre néanmoins au pays avec le sentiment du devoir accompli et la perspective d'un joli dernier tour de chauffe dimanche contre le Napoli à l'Allianz Riviera.

A Dravograd, OGC Nice 4-0 Galatasaray (mi-temps 0-0)

Match amical - 28/07/2015

Huis clos

Buts : Ben Arfa (57e sp), Eysseric (71e), Benrahma (73e sp), Maupay (79e)

OGC Nice : Hassen – G.Puel, Bodmer (cap), Le Marchand, Boscagli – Koziello, Mendy, Seri – Ben Arfa – Plea, Germain

OGC Nice (dernière 1/2h) : Hassen - Honorat, Albert, Gomis, Borges - Traoré, Eysseric, Benrahma - P.Puel, Maupay, A.Mendy

Galatasaray : Eray – Sabri, Chedjou, Balta, Telles – Podolski. Hamit Altintop, Selguk Inan, Oztekin, – Sneijder, Yilmaz,