Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Le rendez-vous de l

Féminines

28 mai 2015

Le rendez-vous de l'année

En étrillant l'ASPTT Montpellier le week-end dernier (5-0), les Féminines du Gym se sont emparées avec autorité de la 2e place du groupe D des barrages d'accession à la D2. Désormais la donne est on ne peut plus simple : pour espérer découvrir le niveau national, les Niçoises devront renverser le leader du groupe, Flacé Mâcon, ce dimanche, au complexe de la Plaine du Var.

Le match aller face aux Héraultaises, disputé dans un environnement difficile, s'était soldé par un résultat nul (1-1). Le retour accoucha du scénario inverse, et fut croqué à pleines dents par les joueuses de Gaëlle Mauduit. Avec 5 buts marqués (doublé de Malaret, buts de Del Rio, Achani et Malabry) et aucun encaissé, les championnes de Méditerranée ont laissé dans leur sillage une impression de maîtrise rassurante, tout en entretenant le rêve de se retrouver à l'étage supérieur au sortir de l'été. Pour cela, une condition : remporter les deux rencontres qui restent, et s'offrir le leader invaincu du groupe Flacé Mâcon (ayant remporté 3-1 le match aller) par au moins deux buts d'écart, le goal average particulier prévalant en cas d'égalité.

 

L'habitude des matchs couperet

Une tâche difficile mais pas impossible, comme le résume la coach azuréenne. « Dimanche dernier, on s'est réveillées après 20 minutes, et on a réussi à mettre au fond nos occasions, ce qui est très bien. Désormais, on reste sur trois succès chez nous (validés à chaque fois avec 5 buts inscrits, ndlr), ils nous ont fait du bien. Pour ce week-end, il faudra gagner par deux ou trois buts d'écart, si l'on veut combler notre retard. Ce sera difficile, nous nous préparons à disputer la rencontre la plus importante de notre saison. Mais les filles ont l'habitude de disputer des matchs couperet, car c'était le cas durant toute la deuxième partie de saison. Une victoire (par deux buts d'écart) serait une belle récompense pour elles. Elles le méritent. Et elles peuvent le faire ! »